En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 341.52 PTS
-1.15 %
5 341.50
-1.14 %
SBF 120 PTS
4 283.35
-1.08 %
DAX PTS
12 242.09
-0.94 %
Dowjones PTS
25 299.92
+0.00 %
7 447.17
+0.00 %
1.132
-0.17 %

LR: Wauquiez élu président dès le premier tour ? "le plus probable" pour Calan

| AFP | 462 | Aucun vote sur cette news
Maël de Calan, candidat à la présidence du parti Les Républicains, lors d'une réunion publique à Morlaix, dans le Finistère, le 30 mai 2017
Maël de Calan, candidat à la présidence du parti Les Républicains, lors d'une réunion publique à Morlaix, dans le Finistère, le 30 mai 2017 ( FRED TANNEAU / AFP/Archives )

Le "plus probable" est que Laurent Wauquiez soit élu dès dimanche président des Républicains, a reconnu jeudi l'un de ses concurrents, Maël de Calan.

Un scrutin à un seul tour, "c'est le plus probable", même si "on ne sait jamais quel est le résultat d'un scrutin avant qu'il ait lieu", a déclaré M. de Calan sur Public Sénat.

"Moi, je ne fais pas le tour des plateaux de télévision en expliquant à tout le monde que je vais gagner contre toute vraisemblance", a-t-il ajouté, visant sa concurrente Florence Portelli qui a évoqué sa "certitude" de l'emporter.

Mais "je dis aux adhérents que plus mon score sera élevé, plus j'aurai la capacité à faire peser mes idées qui sont les idées d'une droite modérée", a poursuivi l'élu du Finistère, ancien porte-parole d'Alain Juppé.

Pour cette élection interne, "je crois qu'il faut viser une participation de l'ordre de 80, 90.000. Ca me semblerait à mesure de ce que représentent Les Républicains, un gros tiers des adhérents que nous revendiquons". "En dessous ce n'est pas un succès", "ce serait un échec collectif", a jugé M. de Calan.

"Je ne suis pas certain d'ailleurs (que Laurent Wauquiez) ait rendu un grand service à notre famille politique en refusant de débattre, avec un peu de condescendance vis-à-vis de ses concurrents et avec je pense aussi un peu de condescendance vis-à-vis de nos adhérents", selon lui.

Pour l'avenir, M. de Calan a notamment dit souhaiter "que Les Républicains se donnent les moyens de peser à Bruxelles" à l'occasion des élections européennes de 2019.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom

Publié le 15/08/2018

Le net repli des métaux et autres matières provoque de lourds dégagements sur les valeurs liées de près ou de loin aux 'commodities'

Publié le 15/08/2018

Macy's relève ses objectifs annuels comme il l'avait déjà fait à l'occasion de la publication de ses résultats du premier trimestre, mi-mai. Le distributeur table désormais sur un bénéfice par…

Publié le 15/08/2018

Après un exercice 2017 décevant

Publié le 15/08/2018

Air France-KLM (+0,73% à 8,842 euros) est une nouvelle fois à l'honneur à la Bourse de Paris. A l'affût de toute information suggérant un règlement rapide de la question de la gouvernance de la…