5 521.04 PTS
+0.48 %
5 522.5
+0.50 %
SBF 120 PTS
4 415.94
+0.48 %
DAX PTS
13 390.94
+0.82 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

LR: "prématuré" de dire que Wauquiez est le candidat naturel pour 2022

| AFP | 157 | Aucun vote sur cette news
Le président des Républicains (LR) au siège de son parti à Paris, le 13 décembre 2017
Le président des Républicains (LR) au siège de son parti à Paris, le 13 décembre 2017 ( Eric FEFERBERG / AFP )

Il est "prématuré" de dire que Laurent Wauquiez est le candidat naturel des Républicains (LR) pour 2022, a jugé jeudi la députée Virginie Duby-Muller, membre de la nouvelle équipe dirigeante, défavorable "à titre personnel" à une primaire.

Laurent Wauquiez est-il le candidat naturel du parti pour 2022 ? "Ce sera à déterminer. Il ne faut pas dire les choses de façon prématurée. Il souhaite d'abord s'engager à la fois sur la refondation du parti, rassembler notre famille politique, et puis on aura le temps de voir d'ici 2022. En tout cas je crois qu'il en aurait les capacités et les qualités", a répondu Mme Duby-Muller sur France Inter.

Faudra-t-il une primaire pour désigner le candidat ? "Sincèrement, moi, je ne le souhaite pas. On a vu que la dernière avait été un échec, elle nous a quand même divisés. Le résultat était quand même loin d'être à la hauteur donc à titre personnel je ne souhaite pas qu'on repasse par la case primaire", a ajouté la députée de Haute-Savoie.

70% des adhérents consultés cet été dans le cadre de la "refondation" du parti se disent hostiles à une nouvelle primaire.

Nouvelle secrétaire générale adjointe en charge des fédérations, Mme Duby-Muller a décrit cette nouvelle direction comme représentant "une droite décomplexée, qui ose afficher ses valeurs en faveur du travail, du mérite, du goût de l'effort" mais "aussi des valeurs humanistes pour la cohésion sociale".

"Nous souhaitons nous tourner d'avantage vers les classes moyennes et les classes populaires que nous avons perdues, et également la jeunesse qui n'a pas du tout voté pour François Fillon. Je crois qu'il faudra travailler aussi sur ces enjeux", a-t-elle dit.

Comment rapprocher les points de vue sur l'Europe au sein de LR entre la libérale Virginie Calmels et le souverainiste Guillaume Peltier ? "C'est Laurent Wauquiez lui même qui sera amené à trancher, à arbitrer. D'autant qu'il est favorable à une Europe des nations. Je crois qu'il y a un espace entre d'un côté une Europe ultrafédérale telle que voulue par Emmanuel Macron et de l'autre une Europe de laquelle on voudrait sortir la France avec un +Frexit+ telle que le présente M. Mélenchon et Mme Marine Le Pen".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

IMERYS constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call P540S émis par SOCIETE…

Publié le 19/01/2018

Le titre casse le niveau de résistance des 91.5 euros. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances effectuent un croisement haussier tandis que le RSI ne se trouve…

Publié le 19/01/2018

Le 27 avril à travers toute l'Europe...

Publié le 19/01/2018

Le bureau d'études a légèrement abaissé ses attentes...

Publié le 19/01/2018

A horizon 2020...

CONTENUS SPONSORISÉS