5 493.99 PTS
-
5 510.5
-
SBF 120 PTS
4 394.22
-
DAX PTS
13 183.96
-
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+1.09 %
Nikkei PTS
24 047.46
+0.75 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

LR: pour Solère, Wauquiez a "cassé la digue avec l'extrême droite"

| AFP | 158 | Aucun vote sur cette news
Le député Thierry Solere à Paris le 17 octobre 2017
Le député Thierry Solere à Paris le 17 octobre 2017 ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )

Thierry Solère, député "Constructif", a accusé mercredi Laurent Wauquiez, grand favori pour la présidence des Républicains, d'avoir "cassé la digue avec l'extrême-droite", au lendemain de la décision du bureau politique du parti de l'exclure avec quatre autres responsables pro-Macron, qui reste à valider formellement.

"Moi, je reproche à Laurent Wauquiez d'avoir cassé la digue avec l'extrême droite", a-t-il lancé sur BFMTV et RMC.

"La droite française, elle n'a pas tout réussi, sinon le pays ne serait pas dans l'état dans lequel il est, mais on peut reconnaître à Jacques Chirac, à Nicolas Sarkozy et à Alain Juppé notamment, d'avoir toujours fait une digue infranchissable avec l'extrême droite", a-t-il dit.

"Et moi, j'étais là, au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle au bureau politique des Républicains. Il n'y avait ni Nicolas Sarkozy ni Alain Juppé ni François Fillon, et Laurent Wauquiez et ses amis ils étaient là, bien organisés, ils avaient un seul objectif: que les LR n'appellent pas à voter pour Emmanuel Macron face à la présence de l'extrême droite au second tour".

M. Solère a ajouté "craindre" une alliance avec le Front National au motif "qu'elle est souhaitée par une partie des électeurs de droite".

Interrogé sur son exclusion votée mardi par le bureau politique des Républicains, mais sans le quorum nécessaire, Thierry Solère a jugé qu'"à ce stade, le vote d'hier soir montre qu'il n'y a pas de majorité au bureau politique" pour exclure les pro-Macron. "C'est ça que le vote montre. Sinon on serait exclu".

Un avis partagé par la députée Laure de la Raudière qui a estimé sur RFI que les membres du bureau politique "n'assument pas leur décision" d'exclure cinq responsables pro-Macron.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

La trésorerie du Groupe au 31 décembre 2017 s'établit à 23,2 ME...

Publié le 17/01/2018

L'opération reste soumise à l'approbation de l'Autorité de la Concurrence...

Publié le 17/01/2018

Apple a annoncé qu'il paierait 38 Mds$ de taxes de rapatriement, ce qui implique que le groupe va ramener aux Etats-Unis la très grande majorité des 253 Mds$ détenu à l'étranger.

Publié le 17/01/2018

T101 est destiné pour une immunothérapie intégrant la technologie de TG1050 de Transgene contre l'hépatite B chronique...

Publié le 17/01/2018

Ce produit est en effet susceptible de générer dans certaines circonstances un risque d'inflammation...

CONTENUS SPONSORISÉS