En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 114.93 PTS
-0.04 %
5 123.50
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 108.27
+0.11 %
DAX PTS
11 590.57
+0.01 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.144
-0.13 %

LR: pour Solère, Wauquiez a "cassé la digue avec l'extrême droite"

| AFP | 262 | Aucun vote sur cette news
Le député Thierry Solere à Paris le 17 octobre 2017
Le député Thierry Solere à Paris le 17 octobre 2017 ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )

Thierry Solère, député "Constructif", a accusé mercredi Laurent Wauquiez, grand favori pour la présidence des Républicains, d'avoir "cassé la digue avec l'extrême-droite", au lendemain de la décision du bureau politique du parti de l'exclure avec quatre autres responsables pro-Macron, qui reste à valider formellement.

"Moi, je reproche à Laurent Wauquiez d'avoir cassé la digue avec l'extrême droite", a-t-il lancé sur BFMTV et RMC.

"La droite française, elle n'a pas tout réussi, sinon le pays ne serait pas dans l'état dans lequel il est, mais on peut reconnaître à Jacques Chirac, à Nicolas Sarkozy et à Alain Juppé notamment, d'avoir toujours fait une digue infranchissable avec l'extrême droite", a-t-il dit.

"Et moi, j'étais là, au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle au bureau politique des Républicains. Il n'y avait ni Nicolas Sarkozy ni Alain Juppé ni François Fillon, et Laurent Wauquiez et ses amis ils étaient là, bien organisés, ils avaient un seul objectif: que les LR n'appellent pas à voter pour Emmanuel Macron face à la présence de l'extrême droite au second tour".

M. Solère a ajouté "craindre" une alliance avec le Front National au motif "qu'elle est souhaitée par une partie des électeurs de droite".

Interrogé sur son exclusion votée mardi par le bureau politique des Républicains, mais sans le quorum nécessaire, Thierry Solère a jugé qu'"à ce stade, le vote d'hier soir montre qu'il n'y a pas de majorité au bureau politique" pour exclure les pro-Macron. "C'est ça que le vote montre. Sinon on serait exclu".

Un avis partagé par la députée Laure de la Raudière qui a estimé sur RFI que les membres du bureau politique "n'assument pas leur décision" d'exclure cinq responsables pro-Macron.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Plus forte baisse de l’indice SBF 120 et de loin, Sopra Steria flanche de 18,14% à 99,05 euros au lendemain de son profit warning. La société de services informatiques et de logiciels bancaires…

Publié le 19/10/2018

Sopra Steria, qui n'arrivait pas à coter à l'ouverture compte tenu d'un flux vendeur trop important, s'effondre de % à euros à la reprise des...

Publié le 19/10/2018

Michelin a révisé ses scénario de marché pour 2018, notamment en Chine, compte tenu de la baisse significative des marchés Tourisme camionnette et Poids lourd sur la fin du troisième trimestre…

Publié le 19/10/2018

Le chiffre d'affaires semestriel de la filiale cotée d'Eurofins ressort à 12,13 ME, contre 12,72 ME enregistrés en 2017, en baisse de -4...

Publié le 19/10/2018

Bouygues plonge de près de 7% en début de séance ce vendredi à 33,91 euros, dans un volume chargé, après l'avertissement lancé hier soir sur les...