5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

LR: Hortefeux soutient Wauquiez, chez qui il retrouve "l'envie" et "la détermination" de Sarkozy

| AFP | 220 | Aucun vote sur cette news
Brice Hortefeux à Paris le 24 avril 2017
Brice Hortefeux à Paris le 24 avril 2017 ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

L'eurodéputé LR Brice Hortefeux, sarkozyste historique, apporte son soutien à Laurent Wauquiez pour la présidence du parti Les Républicains, affirmant retrouver en lui "l'envie et la détermination de Nicolas Sarkozy", dans un entretien au Journal du Dimanche.

"Je souhaite que Laurent soit candidat. Je soutiendrai sa démarche. J’espère son succès. Il porte en lui des qualités que personne ne peut sérieusement lui contester : rajeunissement par son âge (42 ans), compétence par son cursus et expérience par ses responsabilités, hier ministérielles, aujourd’hui comme président d’Auvergne-Rhône-Alpes", souligne l'ancien ministre.

Alors que beaucoup de responsables LR détestent M. Wauquiez, Brice Hortefeux fait valoir que, "comme toute personnalité forte, il ne laisse pas indifférent". "C’est plutôt rassurant: rien n’est pire que l’eau tiède. La vérité, c’est que celui qui n’a pas d’ennemis n’a pas d’amis", ajoute-t-il.

"Au-delà des postures ou des billards à 12 bandes, ceux qui souhaitent vraiment la reconstruction de la droite auront toute leur place autour de Laurent Wauquiez", assure-t-il, ajoutant en direction des juppéistes qui menacent de quitter LR s'il est élu président en décembre: "on ne peut pas revendiquer la démocratie quand cela vous arrange et ne pas en respecter le résultat s’il vous dérange. Les électeurs trancheront".

A l'inverse, M. Hortefeux est "convaincu" que Laurent Wauquiez "trouvera les mots, gestes et attitudes qui apaiseront et rassembleront", "c’est une obligation dont il a parfaitement conscience".

Retrouvant en lui "l’envie et la détermination de Nicolas Sarkozy", il affirme que celui qui a aussi "du Chirac sur la forme" sera "le champion d’une vraie opposition constructive, pas d’une opposition qui quémande des places".

Interrogé sur les vives critiques émises par Laurent Wauquiez contre Nicolas Sarkozy après la défaite de 2012, Brice Hortefeux lâche: "pardonner, ce n’est pas oublier. C’était une erreur… mettons, de jeunesse".

Quant au président Emmanuel Macron, Brice Hortefeux estime que, "en cent jours, la grâce s’est transformée en disgrâce". Il est "trop excessif aux yeux de la gauche, trop timoré aux yeux de la droite. Il est très difficile d’être entre deux chaises", ajoute-t-il.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Paris, France, le 23 février 2018 : EURO Ressources S.A. (« EURO » ou la « Société ») (Paris : EUR) a publié aujourd'hui ses résultats financiers audités,…

Publié le 23/02/2018

Cette transaction est soumise à l'approbation des autorités de la concurrence néerlandaises...

Publié le 23/02/2018

543.556 actions nouvelles émises dans le cadre de cette seconde tranche, au prix de 3,83 E par action...

Publié le 23/02/2018

La période de souscription est ouverte du lundi 26 février au vendredi 16 mars 2018 inclus....

Publié le 23/02/2018

Les cédants viennent d'engager des discussions avec FFC sur les conséquences de cette ordonnance...

CONTENUS SPONSORISÉS