5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

LR: Estrosi demande implicitement l'exclusion de Wauquiez

| AFP | 217 | Aucun vote sur cette news
L'ancien ministre LR Christian Estrosi, le 9 mai 2017 à Paris
L'ancien ministre LR Christian Estrosi, le 9 mai 2017 à Paris ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

L'ancien ministre Christian Estrosi a écrit aux Républicains (LR) pour demander d'étudier l'exclusion des "cadres dirigeants" ayant "entretenu le doute sur leur positionnement vis-à-vis du Front national", visant sans le nommer Laurent Wauquiez, candidat favori pour la présidence du parti.

"Depuis plusieurs semaines, notre mouvement a pris l'habitude d'inscrire à l'ordre du jour de son bureau politique des procédures d'exclusion motivées par des accusations de trahison de notre mouvement", écrit M. Estrosi en référence au feuilleton autour du sort des "Constructifs" ayant rejoint le gouvernement avec Edouard Philippe ou créé un groupe parlementaire.

"Pourtant, aujourd'hui, au sein même de notre parti, certains affichent au grand jour une proximité assumée avec des mouvements proches des idées de l'extrême-droite, si éloignées des valeurs fondatrices de notre famille", poursuit le maire de Nice.

"Je veux à mon tour vous demander d'inscrire à l'ordre du jour de notre prochain bureau politique, l'exclusion de ceux, en particulier les cadres dirigeants, qui ont entretenu le doute sur leur positionnement vis-à-vis du Front national lors des dernières élections présidentielles ou législatives, et qui continuent d'afficher une collusion malsaine avec ces idées écoeurantes et ceux qui les défendent", demande M. Estrosi dans une lettre adressée au secrétaire général des Républicains Bernard Accoyer.

Les Républicains sont divisés depuis la défaite de François Fillon au premier tour de la présidentielle, les désormais "constructifs" et d'autres au sein du parti reprochant l'absence de consigne explicite de vote en faveur d'Emmanuel Macron face à Marine Le Pen.

Le texte publié à l'époque commandait que "face au Front National, l’abstention ne peut être un choix, nous appelons à voter contre Marine Le Pen pour la faire battre au second tour de l’élection présidentielle".

Quatre candidats ont déposé leurs parrainages pour concourir à la présidence des Républicains (10-17 décembre) dont le vice-président Laurent Wauquiez, accusé par plusieurs dirigeants de collusion avec l'extrême-droite. Sont également candidats le député Daniel Fasquelle, les ex-porte-parole d'Alain Juppé, Maël de Calan, et de François Fillon, Florence Portelli.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS