En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-
5 095.00
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 073.02
+0.00 %
DAX PTS
11 614.16
-
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
+0.00 %
1.157
-0.06 %

Loi travail: Mélenchon a "perdu" une "bataille" mais "Macron a mangé son pain blanc"

| AFP | 381 | Aucun vote sur cette news
Jean-Luc Mélenchon, président du groupe de La France insoumise, lors de ses voeux à la presse, le 19 janvier 2018 à Marseille
Jean-Luc Mélenchon, président du groupe de La France insoumise, lors de ses voeux à la presse, le 19 janvier 2018 à Marseille ( boris HORVAT / AFP )

Le président du groupe de La France insoumise à l'Assemblée nationale Jean-Luc Mélenchon affirme que s'il a "perdu" la "bataille" sur la loi travail face à Emmanuel Macron, le président de la République a désormais "mangé son pain blanc", dans un entretien au Journal du dimanche.

Interrogé sur le fait de savoir pourquoi il est moins audible ces derniers mois, l'ancien candidat à la présidentielle assure que, "depuis six mois, (il) chasse en meute au Parlement et dans la lutte". "Il est vrai que je limite mes interventions dans les médias. Mais pour le reste, on se donne à fond".

"Nous avons perdu la bataille des ordonnances", réaffirme-t-il, mais désormais, "il y a un devoir", selon lui, car Emmanuel Macron "a ouvert des appétits qui en demandent davantage".

"La droite est en extase: cet homme-là mène la politique dont elle a toujours rêvé sans jamais oser aller au bout. Mais il a mangé son pain blanc. Il va désormais sentir le poids des mots et le choc du réel: les mots utilisés pour mépriser les classes populaires; le réel car les gens sont en train de comprendre ce qu’il a fait voter", estime M. Mélenchon.

"Macron s’est d’abord affirmé comme le président des riches. Désormais, il fait la guerre aux pauvres ! Voyez: les revenus les plus faibles du pays vont perdre 60 euros tandis que les plus élevés vont en gagner 1.700… D’un côté, la suppression de l’impôt sur la fortune, de l’autre, l’augmentation de la CSG. École, hôpital: tout se disloque. C’est le gouvernement le plus féroce depuis longtemps", accuse encore le député des Bouches-du-Rhône.

Et, à ses yeux, ce n'est pas avec le Parti socialiste qu'il faudra compter face à Emmanuel Macron. "C’est inouï: après le désastre du quinquennat Hollande et l’effondrement aux dernières élections, ils commencent aussitôt une bataille haineuse sans le début du commencement d’une idée. Ils ne prennent acte ni de leur disqualification totale dans les milieux populaires, ni de notre existence comme première force de l’opposition populaire. Un déni complet", ironise-t-il.

"Entre Macron et nous, il n’y a que cette simagrée ridicule. Qui va revenir au réel parmi eux ?", ajoute M. Mélenchon.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/10/2018

UV Germi Middle East, filiale d'UV Germi, participe à WETEX 2018, salon international de l'Eau, de l'Environnement et des technologies de l'Energie,...

Publié le 16/10/2018

Les marchés actions européens devraient ouvrir proches de l'équilibre ce mardi. Les investisseurs se montrent prudents dans un contexte lourd de tensions. L’affaire « Khashoggi » a créé des…

Publié le 16/10/2018

      COMMUNIQUE DE PRESSE       LE PRESENT COMMUNIQUE DE PRESSE NE PEUT ETRE, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, DISTRIBUE OU PUBLIE EN AUSTRALIE, CANADA, HONG KONG, JAPON,…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

UV Germi Middle East, filiale d'UV Germi, participe à WETEX 2018, salon international de l'Eau, de l'Environnement et des technologies de l'Energie,...

Publié le 16/10/2018

Le marché des jets d'affaires retrouve des couleurs...

Publié le 16/10/2018

      COMMUNIQUE DE PRESSE       LE PRESENT COMMUNIQUE DE PRESSE NE PEUT ETRE, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, DISTRIBUE OU PUBLIE EN AUSTRALIE, CANADA, HONG KONG, JAPON,…

Publié le 16/10/2018

Sanofi a annoncé des premiers résultats positifs pour deux essais de phase III consacrés au Dupixent (dupilumab) dans le traitement de la polypose nasosinusienne. Ainsi, les deux essais cliniques…