En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 860.88 PTS
+0.22 %
5 855.0
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 613.14
+0.17 %
DAX PTS
13 146.74
+0.58 %
Dow Jones PTS
27 842.62
-0.14 %
8 374.97
+0.25 %
1.109
+0. %

Listes communautaristes: "il faudra toucher à la Constitution", estime Xavier Bertrand

| AFP | 296 | 5 par 2 internautes
Le président (ex-LR) de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, le 21 juin 2019, à Valenciennes
Le président (ex-LR) de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, le 21 juin 2019, à Valenciennes ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives )

Le président (ex-LR) de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, reçu mardi à Beauvau pour présenter ses pistes de lutte contre les listes communautaristes, a estimé qu'il faudrait sans doute "toucher à la Constitution" en matière de laïcité.

"Je pense qu'il faudra le moment venu toucher à la Constitution" parce que lors de son adoption "en 1958 la laïcité n'avait pas la même importance qu'aujourd'hui", a affirmé à l'issue de l'entretien M. Bertrand, pour qui il faut notamment "détailler ce qu'il y a dans l'égalité hommes-femmes".

Lors de cet entretien le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau, qui a déposé vendredi une proposition de loi pour lutter contre les listes communautaristes, a proposé que "l’article 2 de la Constitution soit modifié pour donner au principe de laïcité une portée plus effective", selon un communiqué.

L'article 2 précise que "la devise de la République est: Liberté, Égalité, Fraternité".

MM. Bertrand et Retailleau étaient reçus par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, son secrétaire d'Etat Laurent Nunez et la ministre de la Justice Nicole Belloubet.

Tous "ont partagé le diagnostic d'un détournement de l'islam par certains à des fins politiques", dont les listes communautaristes sont "l'une des manifestations" même si "elles seront vraisemblablement peu nombreuses", a-t-on indiqué à Beauvau, en précisant que le gouvernement entendait "mener une politique globale de lutte contre l'islamisme et le repli communautaire".

L'exécutif n'envisage pas d'interdire les listes communautaires aux élections municipales de mars 2020, avait indiqué fin octobre l'entourage du Premier ministre Édouard Philippe à l'AFP.

"Nous ne reculerons pas" sur la laïcité, a affirmé mardi M. Philippe en défendant "toute la loi, rien que la loi", avec "un principe de liberté pour les citoyens" et "de neutralité pour les agents publics".

Mais pour M. Retailleau "il faut que le législateur ait le courage de tracer des frontières" en matière "d'interdiction du financement" et "de candidatures de listes communautaristes", alors que les préfets ont aujourd'hui "très peu de moyens".

"La loi est indispensable", a abondé M. Bertrand, qui a réfuté le caractère "anecdotique" des listes communautaristes, même si l'Union des démocrates musulmans français (UDMF) n'a fait que 29.000 voix aux européennes en mai.

"On attend quoi, qu'il y en ait 290.000? Qu'il y en ait 2,9 millions? (...) Derrière, ce ne sont pas des naïfs qu'on a face à nous, c'est l'islam politique", a-t-il affirmé.

Il appelé les partis à "un engagement supplémentaire" pour "n'accueillir sur leurs listes aucun candidat qui serait sur ce séparatisme, sur ce communautarisme".

Le N.2 des Républicains, Guillaume Peltier, a proposé sur CNews une "charte de la laïcité" soumise à "l'ensemble des formations politiques" et "toute liste qui refuserait de s'engager serait déclarée inéligible".

La droite a récemment lancé une offensive sur les thèmes liés à la laïcité, le président des LR Christian Jacob demandant le 5 novembre une commission à l'instar de la commission Stasi mise en place en 2003, qui avait débouché sur la loi interdisant le voile à l'école.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

Korian a annoncé mercredi soir la prise d’une participation de 42 % dans la société italienne Over, créée pour développer une nouvelle offre résidentielle et « hors les murs » destinée…

Publié le 11/12/2019

Sur le front commercial, la prudence demeure avant la date-butoir du 15 décembre...

Publié le 11/12/2019

Au titre du 1er semestre de son exercice 2019/20, Abéo affiche un chiffre d'affaires de 121,9 ME en croissance de 10,8% par rapport à la même période...

Publié le 11/12/2019

Le PDG de Robertet, Philippe Maubert, affirme ce mercredi dans un bref communiqué que l'indépendance de sa société "n'est pas négociable"...

Publié le 11/12/2019

Bertrand Restauration a annoncé ce mercredi avoir achevé son offre publique d'achat simplifiée sur les actions du Groupe Flo, initiée le 21 novembre dernier en collaboration avec Financière Flo,…