En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-1.21 %
4 905.5
-0.08 %
SBF 120 PTS
3 923.96
-
DAX PTS
11 066.41
-
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.138
+0.18 %

Libres! présente des mesures pour renforcer la sanction pénale

| AFP | 163 | Aucun vote sur cette news
La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, le 12 septembre 2018 à Malakoff près de Paris
La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, le 12 septembre 2018 à Malakoff près de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Libres!, le mouvement de Valérie Pécresse associé aux Républicains (LR), a présenté mercredi deux propositions de loi ainsi que des amendements au projet gouvernemental de la réforme de la Justice, opposant le principe de l'effectivité des sanctions au "laxisme" du gouvernement.

Un des amendements reprend la proposition de Mme Pécresse d'un doublement des peines "lorsqu'une infraction est commise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville ou dans des établissements abritant un service public". Un autre amendement propose l'abaissement de la responsabilité pénale à seize ans.

Le troisième amendement vise à "une différenciation accrue des centres de détention": prisons à très haute sécurité pour les détenus radicalisés et les personnes condamnées pour faits de terrorisme, centres dédiés aux délinquants et criminels en fin de peine orientés vers la formation et la recherche d'emploi, et centres spécifiques pour les personnes condamnées malades et notamment celles présentant des troubles psychiatriques avérés.

Cette "différenciation" fait également l'objet d'une proposition de loi. Une seconde proposition présentée mercredi vise à rendre obligatoire l'armement des polices municipales dans les communes de plus de 20.000 habitants. Ces deux textes seront mis à la cosignature des députés du groupe LR.

Pour Mme Pécresse, la politique pénale et carcérale de l'exécutif "s'abrite derrière la pénurie de places de prison pour justifier son laxisme".

Or "il y a un vrai travail politique à faire sur la sanction. La sanction est un des piliers d'une société. Elle est éducative, elle est réparatrice", et "la droite doit incarner cette idée de sanction juste", a estimé la présidente de la région Ile-de-France.

"Nous pensons qu'il faut que toutes les peines soient exécutées. Vis-à-vis des victimes, c'est très important. Et nous pensons également que vis-à-vis du délinquant et du criminel, le fait de prononcer des peines qui ne sont pas exécutées est tout à fait pervers. C'est un contre-message extrêmement puissant qui fait perdre à la loi sa force, et donne un signal d'impunité", a-t-elle développé.

Libres! formule au total douze propositions, notamment la création de 12.000 places de prison, le renvoi des détenus étrangers dans leur pays d'origine, ou encore des pistes pour "améliorer les conditions de travail du personnel pénitentiaire".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Après avoir obtenu l'autorisation réglementaire nécessaire, Amundi annonce le lancement d'un programme de rachat d'actions, via un mandat conclu avec...

Publié le 20/11/2018

A l'issue de cette cession, la participation d'Axa au capital d'EQH diminue, passant de 72,2% des actions ordinaires d'EQH en circulation à 59,3%...

Publié le 20/11/2018

Son appareil est un dispositif d'épuration d'air dédié aux grands volumes intérieurs...

Publié le 20/11/2018

Statum, co-dirigée notamment par Brice Aquilina (ex I-prospect) vient renforcer l'offre Média du Groupe...