En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-0.34 %
5 375.00
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 310.01
-0.31 %
DAX PTS
12 695.16
+0.14 %
Dowjones PTS
24 686.43
-0.06 %
7 289.20
+0.85 %
Nikkei PTS
22 555.43
-

Levothyrox: un député LR pour une commission d'enquête parlementaire

| AFP | 454 | Aucun vote sur cette news
Le député républicain Julien Dive le 19 juin 2017 à Paris
Le député républicain Julien Dive le 19 juin 2017 à Paris ( Thomas Samson / AFP/Archives )

Le député LR Julien Dive a souhaité jeudi une commission d'enquête parlementaire sur ce qui s’apparente à ses yeux à "un nouveau scandale de santé publique" avec le Levothyrox, jugeant que "l'inaction du gouvernement reste incompréhensible".

Cet élu de l'Aisne, qui a adressé un courrier et une question écrite à la ministre de la Santé Agnès Buzyn pour réclamer le retrait du médicament actuel, entend déposer "une proposition de résolution pour créer une commission d’enquête parlementaire sur ce qui s’apparente à un nouveau scandale de santé publique", selon un communiqué.

Aux yeux du successeur de Xavier Bertrand à l'Assemblée nationale, "l’inaction du gouvernement reste incompréhensible", et "une conférence de presse ou un tweet de Madame la ministre ne changent rien pour les patients, qui demandent le retour pur et simple à l’ancienne formule du Levothyrox", médicament pour la thyroïde.

"Nous sommes face à un véritable problème de santé publique sur lequel le gouvernement doit réagir en demandant le retrait de l'actuelle formule en vigueur et le retour à l'ancienne formule et en parallèle, faire le nécessaire pour que les stocks de produits +ancienne formule+ soient débloqués", a-t-il aussi plaidé dans un courrier à la ministre.

Affirmant que le "changement de formule a été décidé de façon unilatérale, sans concertation avec les utilisateurs", il se demande "si les patients français sont des cobayes" et observe que "certains, en situation de souffrance et de détresse, ont même été redirigés par leur médecin traitant vers la Belgique afin de se procurer l’ancien Levothyrox".

Une cinquantaine de nouvelles plaintes de patients mécontents de la nouvelle formule du Levothyrox, dont celle de l'actrice Anny Duperey, vont être déposées jeudi au parquet de Paris, a annoncé l'avocate et ancienne magistrate Marie-Odile Bertella-Geffroy.

Trois millions de patients prennent ce traitement en France pour hypothyroïdie ou après une opération de cancer de la thyroïde.

Crampes, maux de tête, des milliers de patients se plaignent ainsi d'effets secondaires "graves" de la nouvelle formule mise sur le marché fin mars par le laboratoire Merck Serono, d'après une pétition réclamant le retour à l'ancienne formule.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

"Nous souhaitions nous rapprocher d'un industriel partageant nos valeurs"...

Publié le 20/06/2018

Communiqué de presse - 20 juin 2018       La société Autolib' conteste vigoureusement les allégations contenues dans le communiqué du Syndicat…

Publié le 20/06/2018

Deux acquisitions dont le montant n'est pas dévoilé...

Publié le 20/06/2018

Les partenaires vont proposer une solution de dosage d'insuline complète s'inscrivant dans le continuum des soins...

Publié le 20/06/2018

A la suite de cette opération, le capital social d'Eiffage s'élève à 392.000.000 euros...