5 380.42 PTS
+0.23 %
5 375.50
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 290.73
+0.19 %
DAX PTS
13 021.92
+0.24 %
Dowjones PTS
23 163.04
+0.02 %
6 092.62
+0.00 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les scénarios de la procédure qui menace le président Temer

| AFP | 155 | Aucun vote sur cette news
Michel Temer, le 1er août 2017 à Brasilia
Michel Temer, le 1er août 2017 à Brasilia ( EVARISTO SA / AFP )

Premier président brésilien formellement mis en accusation pour corruption, Michel Temer fait l'objet d'une procédure longue et complexe, dont une étape décisive doit être franchie mercredi, avec un vote crucial au Parlement.

Les députés doivent décider s'ils donnent ou non leur feu vert pour l'ouverture d'un procès par la Cour Suprême, qui pourra ensuite l'inculper et l'écarter du pouvoir pour six mois.

Le premier épisode de cette télénovela politico-juridique à rebondissements a eu lieu le 26 juin, avec la mise en accusation formelle par le procureur-général Rodrigo Janot.

M. Temer est accusé de s'être "prévalu de sa condition de chef de l'État" pour recevoir 500.000 réais (environ 140.000 euros) de pots-de-vin de la part du géant de la viande JBS, impliqué dans le gigantesque scandale de corruption qui touche le Brésil.

Cette mise en accusation a été envoyée à la Cour Suprême et le juge Edson Fachin a demandé à la Chambre des députés l'autorisation de donner suite à procédure.

Comme l'accusé est un président en exercice, le procès ne peut en effet être ouvert que si la chambre basse donne son feu vert, à la majorité des deux tiers, soit 342 voix sur 513 possibles.

Pour que le vote ait lieu, il faut aussi que les deux tiers des députés soient présents dans l'hémicycle.

Une fois ce quorum atteint, les absences et les abstentions jouent en faveur du président.

Si le camp anti-Temer ne parvient pas à rassembler 342 voix exprimées, l'affaire sera classée.

Si, au contraire, le Parlement autorise l'ouverture du procès, la responsabilité d'inculper ou non le président revient aux 11 juges de la Cour suprême.

En cas d'inculpation, il sera écarté du pouvoir pour une durée maximale de 180 jours et remplacé par le président de la Chambre des députés, Rodrigo Maia, le temps du déroulement du procès.

S'il obtient un non lieu, il pourra reprendre son mandat qui doit s'achever à la fin 2018. Mais s'il est déclaré coupable, il sera définitivement écarté du pouvoir.

Son successeur devra alors être désigné sous trente jours, par le biais d'une élection indirecte au Congrès, composé de la Chambre des députés et du Sénat.

Il s'agirait du deuxième changement brutal à la tête de l'État en un peu plus d'un an, après la destitution controversée de Dilma Rousseff, dont M. Temer était le vice-président.

Dauphine de l'icône de la gauche Luiz Inacio Lula da Silva, Mme Rousseff avait été écartée du pouvoir en mai 2016, à l'issue d'un vote à la majorité des deux tiers à la Chambre des députés, avant d'être destituée définitivement par le Sénat en août.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Michelin reste vendeur de Michelin après la publication trimestrielle du pneumaticien marquée notamment par un fort effet mix-prix sur des volumes...

Publié le 20/10/2017

aufeminin a acquis 17,6% supplémentaire du capital de My Little Paris

Publié le 20/10/2017

Pernod-Ricard évolue sur des niveaux historiques en bourse de Paris, en hausse de 0,7% à 127,25 euros ce vendredi, toujours soutenu par un très bon...

Publié le 20/10/2017

Le concert constitué des frères Olivier et Martin Bouygues s'est renforcé au capital de Bouygues suite à une acquisition de titres hors marché...

Publié le 20/10/2017

Un gros potentiel

CONTENUS SPONSORISÉS