En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-
4 905.5
-
SBF 120 PTS
3 923.96
-
DAX PTS
11 066.41
-1.58 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
-1.75 %
1.137
+0.05 %

Les programmes des finalistes de la présidentielle au Brésil

| AFP | 179 | Aucun vote sur cette news
Montage des photographies des qualifiés au deuxième tour de la présidentielle brésilienne, le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro (g) et le candidat du Parti des Travailleurs Fernando Haddad, le 7 octobre 2018
Montage des photographies des qualifiés au deuxième tour de la présidentielle brésilienne, le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro (g) et le candidat du Parti des Travailleurs Fernando Haddad, le 7 octobre 2018 ( Mauro Pimentel, NELSON ALMEIDA / AFP/Archives )

Le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro et Fernando Haddad (gauche), qui s'affrontent dimanche au second tour de la présidentielle au Brésil, défendent des programmes diamétralement opposés, dont voici les principaux axes:

- Candidats, partis et slogans:

- JAIR BOLSONARO, 63 ans – Parti Social Libéral (PSL, extrême droite) – Ex-capitaine de l'armée brésilienne - Slogan: "Le Brésil au-dessus de tout, Dieu au-dessus de tous"

- FERNANDO HADDAD, 55 ans - Ex-maire de Sao Paulo – Parti des Travailleurs (PT, gauche) - Slogan "Le peuple heureux à nouveau"

- Économie:

- BOLSONARO

. Réduction de la dette de 20% au moyen de privatisations

. Création d'un système parallèle de retraite par capitalisation

. Création d'un super-ministère de l'Economie regroupant les ministères actuels des Finances, de l'Industrie et de la Planification. Il a toutefois affirmé récemment que celui de l'Industrie devrait être maintenu à part

- HADDAD

. Fin du gel des dépenses publiques décidé par le gouvernement Temer

. Interruption des privatisations

. Réduction de la dette grâce au "retour au plein emploi" et à des mesures contre l'évasion fiscale

- Sécurité:

- BOLSONARO

. Abaissement de la majorité pénale de 18 à 17 ans

. Assouplissement de la législation sur le port d'armes. "Les armes sont des instruments qui peuvent être utilisés pour tuer ou pour sauver des vies. Ça dépend de qui s'en sert"

. "Protection juridique" de policiers s'ils tuent un suspect avec leur arme en service

. "Qualifier les invasions de propriétés rurales ou urbaines de terrorisme"

- HADDAD

. Changement radical de la politique actuelle antidrogue, "erronée, injuste et inefficace", en prenant exemple sur les expériences de dépénalisation dans d'autres pays

. "La politique de contrôle des armes à feu doit être améliorée, en renforçant la traçabilité"

. Meilleure coordination des services de renseignements pour lutter contre le crime organisé

- Corruption:

- BOLSONARO

. "Nous voulons un gouvernement décent, différent de tout ce qui nous a plongé dans la crise éthique, morale et budgétaire"

. Nombre de ministères divisé par deux, à 15, afin de limiter les arrangements entre partis

HADDAD

. Il prône "plus de transparence", mais considère que "la lutte contre la corruption ne peut servir à criminaliser la politique"

- Diplomatie:

BOLSONARO:

. "Nous allons arrêter de faire l'éloge de dictatures assassines (référence au Venezuela) et de dénigrer des démocraties importantes comme les Etats-Unis, l'Italie ou Israël"

HADDAD:

. "Le Brésil doit reprendre et approfondir sa politique d'intégration latino-américaine et la coopération Sud-Sud (notamment avec l'Afrique) pour soutenir le multilatéralisme, la recherche de solutions à travers le dialogue et le rejet de l'usage de la force"

- Éducation:

BOLSONARO:

. Il préconise un renouveau des programmes scolaires, avec "plus de mathématiques, de sciences et de portugais et "sans endoctrinement ni sexualisation précoce". Il veut ouvrir des écoles gérées par des militaires

HADDAD:

. Il propose de mettre en valeur dans les programmes éducatifs "une perspective inclusive, non raciste, non sexiste et sans discrimination de la communauté LGBT"

- Avortement:

Aucun des deux candidats ne mentionne le sujet dans son programme officiel, mais ils se sont déjà exprimés à ce propos:

BOLSONARO:

. Il a promis d'opposer son veto à toute tentative d'assouplissement d'une loi déjà très restrictive. Au Brésil, l'IVG n'est autorisée qu'en cas de viol, de risque pour la mère ou de grave malformation du cerveau du foetus

HADDAD:

. En 2012, il s'est dit "personnellement contre" l'assouplissement des règles régissant l'avortement. Le 11 octobre, après avoir rendu visite à la Confédération nationale des évêques du Brésil (CNBB), il a assuré son alignement sur les valeurs que l'Eglise catholique "considère essentielles", comme la "préservation de la vie"

- Environnement:

BOLSONARO:

. Fort du soutien du puissant lobby de l'agro-business au Parlement, son programme prévoit de regrouper les ministères de l'Agriculture et de l'Environnement, même s'il a récemment affirmé qu'il pourrait revenir sur cette mesure.

. Après avoir menacé début septembre de sortir de l'Accord de Paris sur le climat, le candidat d'extrême droite a assuré que son pays resterait à la condition que Brasilia garde sa pleine souveraineté sur l'Amazonie. Son programme n'évoque ni la déforestation ni le réchauffement de la planète.

HADDAD:

. Il se donne pour objectif d'éradiquer la déforestation d'ici 2022 sans réduire la production agricole, grâce à une utilisation "plus efficace" des terres cultivables

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

A l'issue de cette cession, la participation d'Axa au capital d'EQH diminue, passant de 72,2% des actions ordinaires d'EQH en circulation à 59,3%...

Publié le 20/11/2018

Son appareil est un dispositif d'épuration d'air dédié aux grands volumes intérieurs...

Publié le 20/11/2018

Statum, co-dirigée notamment par Brice Aquilina (ex I-prospect) vient renforcer l'offre Média du Groupe...

Publié le 20/11/2018

Lagardère acquiert un leader de la Restauration sur le marché du Travel Retail en Amérique du Nord...