En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 029.72 PTS
-0.54 %
6 019.00
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 769.97
-0.5 %
DAX PTS
13 579.33
-0.62 %
Dow Jones PTS
28 992.41
-0.78 %
9 446.69
-1.88 %

Les ministres battus aux municipales pourront rester au gouvernement, selon Ndiaye

| AFP | 327 | 3 par 2 internautes
Sibeth Ndiaye lors d'une conférence de presse le 5 décembre 2019 à l'Elysée
Sibeth Ndiaye lors d'une conférence de presse le 5 décembre 2019 à l'Elysée ( LUDOVIC MARIN / AFP )

Les ministres se présentant aux élections municipales qui ne seront pas élus pourront rester au gouvernement, a affirmé jeudi la porte-parole Sibeth Ndiaye.

Elle a rappelé sur Public Sénat que l'exécutif "encourage ceux qui le souhaitent à être élu local parce que c'est une très belle fonction au service de nos concitoyens, mais le fait d'avoir été battu dans une élection locale ne présage pas de votre destin ministériel", a-t-elle souligné.

"Le principe édicté, c'est que la Ve République n'est pas une république à l'anglosaxonne, comme au Royaume-Uni où les ministres de la majorité sont issus du parlement" et où "des mid terms déterminent si oui ou non le gouvernement doit rester en place". "Ce sont des choses décorrélées et la légitimité du ministre ne procède pas du fait qu'il soit élu parlementaire ou élu local", a-t-elle ajouté.

Se présenter aux municipales pour un ministre, "ce n'est pas un test !", a défendu de son côté la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault sur Sud Radio, en soulignant que "l'ancrage local c'est toujours très important".

Le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a réagi en faisant valoir que jusqu'à présent "la coutume était l'inverse: on partait de l'idée que certes un ministre n'était élu par personne mais qu'il bénéficie du vote de confiance et que si le suffrage universel n'en veut pas, on rentre à la maison pour montrer qu'on a entendu le message".

Mais "maintenant, dans le nouveau monde, quoi qu'il arrive on reste en place et on obéit au chef surtout, même au risque d'inhumanité et de non respect de la démocratie", a-t-il critiqué sur France 2.

En 2017, lors des législatives, scrutin à enjeu national, l'Élysée avait souhaité que les ministres candidats démissionnent de leur poste s'ils n'étaient pas élus.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2020

Une petite erreur s'est glissée dans le titre de notre dépêche précédente à propos de Mediawan. Mediawan a nommé Victoire Grux et non Victoria Grux au poste de directrice de la…

Publié le 21/02/2020

DLSI Groupe a publié un chiffre d'affaires consolidé 2019 en hausse de 1,8% à 234,4 millions d'euros. Le spécialiste des prestations de travail temporaire précise dans son communiqué que…

Publié le 21/02/2020

L'international progresse de 8,7% sur l'exercice

Publié le 21/02/2020

IMPLANETLe spécialiste des implants vertébraux et des implants chirurgicaux du genou publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsYMAGISLe spécialiste des technologies numériques pour l'industrie…

Publié le 21/02/2020

DBV Technologies vient d'annoncer que la FDA avait indiqué que la réunion du Comité Consultatif sur les produits allergènes se tiendra le 15 mai 2020 pour discuter de la demande de licence de…