En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Les grandes dates du Yémen depuis un siècle

| AFP | 153 | Aucun vote sur cette news
Des forces yéménites progouvernemtales positionnées près de l'aéroport de Mukalla, le 29 novembre 2018
Des forces yéménites progouvernemtales positionnées près de l'aéroport de Mukalla, le 29 novembre 2018 ( Saleh Al-OBEIDI / AFP/Archives )

Voici quelques grandes dates de l'histoire du Yémen alors que des pourparlers de paix doivent se tenir en Suède entre le gouvernement et les rebelles Houthis, sous l'égide de l'ONU.

Yémen du Nord

En 1918, après le démantèlement de l'empire ottoman, le nord du Yémen devient un royaume indépendant dirigé par des imams zaïdites (branche du chiisme).

En 1962, un coup d’Etat mené par des officiers nationalistes renverse l'imamat. La République du Yémen du Nord est proclamée.

Une guerre civile va durer jusqu'en 1970. L'Egypte de Nasser soutient le camp républicain, tandis que l'Arabie saoudite aide les troupes royalistes qui bénéficient aussi de l'appui discret du Royaume-Uni depuis sa colonie d'Aden (sud).

Yémen du Sud

En 1967, le Yémen du Sud devient indépendant des Britanniques, cinquante ans après l'indépendance du Yémen du Nord. C'est la naissance de la République démocratique et populaire du Yémen, prosoviétique.

Unification

En 1978, Ali Abdallah Saleh prend la tête du Yémen du Nord.

En 1979, une guerre ouverte oppose les deux Yémen après des incidents frontaliers.

En 1986, le Yémen du Sud est le théâtre de violents affrontements lors d'un coup d'Etat. Les Nordistes observent une stricte neutralité.

En 1990, le Nord et le Sud sont unifiés. Le général Saleh devient président de la République du Yémen, dont la capitale est Sanaa.

Quatre ans plus tard, des séparatistes du Sud lancent une rébellion. Le conflit militaire de mai-juillet 1994 entre le Nord et le Sud se solde par la victoire des troupes du général Saleh.

Départ de Saleh

En février 2012, après des mois de contestation populaire, le président Saleh cède officiellement le pouvoir à Abd Rabbo Mansour Hadi après 33 ans de règne. Il accepte, sous la pression des monarchies du Golfe, une transition prévoyant son départ en échange d'une immunité pour lui et ses proches.

Rébellion des Houthis

En 2014, les Houthis, s'estimant marginalisés, lancent une offensive depuis leur fief de Saada (nord). En septembre, les rebelles, alliés à des unités militaires restées fidèles à M. Saleh, entrent dans Sanaa.

En janvier 2015, ils s'emparent du palais présidentiel. Le président Hadi fuit Sanaa pour Aden, qu'il proclame capitale "provisoire".

Les Houthis avancent vers le Sud et s'emparent d'Aden. Leur chef Abdel Malek al-Houthi justifie l'offensive par la lutte contre les extrémistes sunnites d'Al-Qaïda et du groupe Etat islamique (EI).

Le 26 mars 2015, une coalition militaire arabe menée par Ryad lance une opération pour contrer l'avancée des Houthis. Le président Hadi se réfugie dans la capitale saoudienne.

La guerre a fait quelque 10.000 morts, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mais des ONG estiment que le bilan réel des victimes est largement supérieur. Le Yémen est aujourd'hui menacé par une grande famine.

Rupture dans les deux camps

Du 28 au 30 janvier 2018, Aden est le théâtre de violents combats entre des forces séparatistes et des unités progouvernementales. Des séparatistes conquièrent la quasi-totalité de la ville et encerclent le palais présidentiel où est retranché le Premier ministre.

Des efforts de médiation de la coalition arabe aboutissent à la levée du siège du palais présidentiel, mais des forces de police et de sécurité fidèles aux séparatistes contrôlent le reste d'Aden.

Le camp rebelle avait aussi connu des divisions internes et des affrontements, lorsque les Houthis avaient assassiné en décembre 2017 leur ancien allié, Ali Abdallah Saleh.

Hodeida, principal front de guerre

Le 13 juin 2018, les forces progouvernementales, appuyées par les Emiratis et les Saoudiens, lancent une offensive pour reprendre Hodeida, port crucial pour l'aide humanitaire contrôlé depuis 2014 par les rebelles.

Après une pause durant l'été, l'offensive reprend en septembre. Dans la première quinzaine de novembre, les forces progouvernementales réussissent une percée, mais les combats sont particulièrement meurtriers et une nouvelle pause est marquée pour permettre la tenue de pourparlers de paix en Suède.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...