En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 801.12 PTS
+0.31 %
4 803.50
+0.37 %
SBF 120 PTS
3 825.05
+0.41 %
DAX PTS
10 922.65
+0.28 %
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+0.00 %
1.141
+0.02 %

Les Gandhi, une dynastie indienne

| AFP | 504 | 5 par 1 internautes
Le nouveau président du parti du Congrès Rahul Gandhi (g) embrasse sa mère Sonia Gandhi, au siège du Parti à New Delhi le 16 décembre 2017
Le nouveau président du parti du Congrès Rahul Gandhi (g) embrasse sa mère Sonia Gandhi, au siège du Parti à New Delhi le 16 décembre 2017 ( PRAKASH SINGH / AFP )

Rahul Gandhi a officiellement pris samedi les rênes du parti du Congrès, qui a dirigé l'Inde la majeure partie du temps depuis l'indépendance en 1947 et qui est aujourd'hui dans l'opposition.

Le fils de Sonia Gandhi, à qui il succède, est l'héritier d'une célèbre dynastie dont l'histoire épouse celle de son pays.

M. Gandhi, 47 ans, est fils, petit-fils et arrière-petit-fils de Premiers ministres indiens. Numéro deux du Congrès depuis 2013, il faisait figure de dauphin désigné pour succéder à sa mère, 71 ans, qui occupait ce poste depuis 1998.

La lignée commence lorsque Motilal Nehru (1861-1931), un brahmane du Cachemire, s'engage dans la lutte contre le colonisateur britannique. Considéré comme un des premiers militants indiens pour l'indépendance, il fut le leader du Parti du Congrès créé en 1885.

Son fils Jawaharlal Nehru (1889-1964) prend le relais et sera un proche du héros de l'indépendance, le mahatma Gandhi.

Elu à la tête du Congrès en 1929, Jawaharlal, connu sous le nom de Pandit Nehru, devient le premier chef de gouvernement de l'Inde indépendante en 1947 et le restera jusqu'en 1964. Sa sœur, Vijaylakshmi Pandit, est la première Indienne ambassadrice et l'une des deux seules femmes à avoir présidé l'Assemblée générale des Nations unies.

- Indira et ses fils -

La fille de Jawaharlal, Indira, se marie à Feroze Gandhi, un homme politique d'une famille d'origine iranienne, sans aucun lien de parenté avec le mahatma.

Indira Gandhi sera Premier ministre de 1966 à 1977 puis de 1980 à 1984. Elle a été critiquée pour un style souvent autocratique mais aussi admirée. On disait d'elle: "L'Inde est Indira, Indira est l'Inde". Elle a été assassinée en 1984, par ses gardes du corps sikhs.

Son fils aîné, Rajiv, est poussé à prendre sa suite. Il devint lui aussi Premier ministre, de 1984 à 1989. Il a été, lui aussi, assassiné, en 1991, par une extrémiste tamoule.

Le frère de Rajiv, Sanjay, le fils qu'Indira considérait comme son successeur, a trouvé la mort en 1980 en faisant de l'acrobatie aérienne au-dessus de New Delhi.

Après avoir longtemps refusé d'entrer en politique après l'assassinat de son époux, Rajiv, Sonia Gandhi, née en 1946 en Italie et naturalisée indienne en 1983, se résout à monter au front à la fin des années 90 pour rénover un Congrès à la dérive. Le couple a eu un fils et une fille : aux côtés de leur mère, Rahul, alors âgé de 29 ans, et Priyanka, 27 ans, font eux aussi campagne.

Les adversaires nationalistes hindous de Sonia ont longtemps stigmatisé son origine étrangère et dénoncé la volonté "dynastique" du Congrès. Sonia rétorquait en mettant en avant son enracinement en Inde, la continuité de la lignée des Gandhi et le "sacrifice" de cette famille pour la patrie.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

Valneva bondit de 6,8% à 3,695 euros, soutenu par de bonnes nouvelles. La société franco-autrichienne a confirmé ses prévisions 2018 et publié ses premières perspectives pour 2019 grâce au…

Publié le 16/01/2019

Alors que l'appétit pour le risque sur les marchés d'actions devient chroniquement contrarié, un pari haussier sur l'or, valeur refuge par excellence, est un choix de bon sens. Investir sur l'or…

Publié le 16/01/2019

Paris Aéroport a accueilli un total de 105,3 millions de passagers en 2018, soit une hausse de 3,8 % par rapport à l`année précédente. Ce chiffre comprend 72,2 millions de passagers à…

Publié le 16/01/2019

Gemalto, spécialiste de la sécurité numérique, et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), ont été choisies pour fabriquer des cartes de santé sécurisées et novatrices pour…

Publié le 16/01/2019

Vente-unique.com a enregistré sur l'exercice 2017-2018, clos fin septembre, un chiffre d’affaires de 87,2 millions d'euros, en hausse de 14%. " Compte tenu d’une très forte activité commerciale…