En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-1.82 %
5 297.00
-1.96 %
SBF 120 PTS
4 258.26
-1.66 %
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 035.93
-1.04 %
7 325.85
-1.63 %
1.135
+0.03 %

Les Français plébiscitent les projets de réformes des institutions

| AFP | 506 | Aucun vote sur cette news
L'hémicycle déserté de l'Assemblée nationale, le 10 octobre 2017 à Paris
L'hémicycle déserté de l'Assemblée nationale, le 10 octobre 2017 à Paris ( BERTRAND GUAY / AFP/Archives )

Les Français sont très favorables aux principaux projets de réforme des institutions voulue par l'exécutif actuellement en discussion, notamment une réduction du nombre de parlementaires, selon un sondage Harris Interactive diffusé lundi.

Plus de neuf Français interrogés sur dix (93%) approuvent ainsi la proposition de limiter à trois au maximum le nombre de mandats consécutifs des députés et sénateurs, ainsi que la réduction d'un tiers du nombre de ces mêmes parlementaires (92%).

Le fait que les anciens chef de l'Etat ne soient plus membres de droit du Conseil constitutionnel (87%) et l'introduction d'une dose de proportionnelle aux élections législatives (86%) sont également plébiscités, selon cette enquête pour LCP-Assemblée nationale.

Une proportion quasiment identique (85%) estime qu'un tel projet de réforme des institutions devrait être "soumis au vote des Français via un référendum", contre seulement 15% pour lesquels il devrait être "voté par les sénateurs et les députés".

Dans le détail, 88% des personnes interrogées considèrent qu'idéalement les députés ne devraient pas exercer plus de deux mandats et le pourcentage atteint 93% en ce qui concerne les sénateurs.

Pour une écrasante majorité de Français, une diminution d'un tiers du nombre de parlementaires permettrait "de réduire les dépenses publiques" (91%) et "rendrait plus efficace" leur travail (84%).

Elles ne sont en revanche que 31% (contre 69%) à penser que cela "diminuerait le lien des députés et sénateurs avec les citoyens" et 29% (contre 71%) que cela "affaiblirait la bonne représentation de l'ensemble des territoires".

Enquête réalisée en ligne le 31 janvier auprès de 1.065 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

dch/mat/it

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

WISeKey Cybersécurité enregistre une croissance de plus de 60 % par rapport à la même période l'année dernière en raison d'un nombre croissant d'entreprises…

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom