En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 349.02 PTS
+0.83 %
5 350.00
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 290.51
+0.76 %
DAX PTS
12 237.17
+0.61 %
Dowjones PTS
25 561.70
+1.59 %
7 398.25
+0.59 %
1.136
+0.10 %

Les dirigeants nationalistes corses proposent d'accueillir le navire de migrants Aquarius

| AFP | 188 | 2.50 par 2 internautes
Des migrants secours par les équipes de l'ONG SOS Méditerannée, avant d'être embarqués sur le navire Aquarius, le 9 juin 2018
Des migrants secours par les équipes de l'ONG SOS Méditerannée, avant d'être embarqués sur le navire Aquarius, le 9 juin 2018 ( Karpov / SOS MEDITERRANEE/AFP )

Les dirigeants nationalistes de Corse ont proposé mardi matin d'accueillir sur l'île le navire affrété par une ONG qui a secouru 629 migrants en Méditerranée, assurant que la "Corse ne pouvait pas rester insensible à un drame qui se joue pas très loin de ses rivages".

Enjeu d'un bras de fer entre l'Italie et Malte, qui refusaient tous deux de le laisser accoster, l'Aquarius devait finalement se diriger vers Valence, une fois que les migrants à son bord auront été transbordés sur un bateau des garde-côtes italiens et un bateau de la marine italienne, qui accompagneront l'Aquarius vers l'Espagne.

"Manque de vivres, mauvaises conditions météo, et port espagnol trop éloigné: face à l'urgence, le conseil exécutif de Corse propose à @SOSMedFrance d'accueillir l'#Aquarius dans un port #corse", avait auparavant tweeté mardi matin le président du conseil exécutif de Corse Gilles Simeoni.

"#Aquarius: l'Europe doit traiter de façon solidaire la question humanitaire. Compte tenu de la localisation du navire (au large de Malte, NDLR) et de l'urgence, mon avis est qu'il serait naturel d'ouvrir un port corse pour porter secours à ces personnes en détresse", avait aussi réagi dès lundi soir sur Twitter le président nationaliste de l'Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni.

"J’ai eu la préfète au téléphone, qui nous a plutôt incités à la prudence. On nous dit que ce sera difficile à gérer, qu’il faudra réquisitionner des hôtels, que nous n’avons pas la compétence pour prendre cette décision. Mais moi, la compétence, je la prends", a ensuite déclaré M. Simeoni à Libération: "Pour l’instant, on dit à l’État : nous sommes prêts, et vous ?".

"Devant cette situation d'urgence, il nous a paru tout à fait nécessaire de prendre nos responsabilités sur le plan politique, c'est-à-dire d'essayer d'apporter avec notre intervention une contribution qui permettrait peut-être d'aider à la solution", a ajouté M. Simeoni, interrogé en milieu de journée sur RTL.

"Nous n'avons pas la responsabilité juridique mais nous avons la responsabilité politique de dire que la Corse ne peut pas être insensible à un drame qui se joue finalement pas très loin de ses rivages", a-t-il poursuivi.

La proposition des dirigeants corses avait été critiquée par le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne, qui l'a jugée "facile" en soulignant que les dirigeants de l'île n'étaient "pas aux responsabilités".

"C'est au nom de (notre) légitimité démocratique que nous nous exprimons, le président du conseil exécutif Gilles Simeoni et moi-même, pour dire que nous ne pouvons pas, comme Corses et comme responsables politiques de la Corse, accepter qu'un drame se joue non loin de nos rivages sans tenter de faire quelque chose pour l'éviter", a conclu M. Talamoni.

Le nouveau ministre italien de l'Intérieur, le patron de la Ligue (extrême droite) Matteo Salvini avait fait campagne avant les législatives sur le thème de la fermeture des frontières aux migrants, et prévenu qu'une fois au pouvoir, il ferait tout pour empêcher ces débarquements, particulièrement lorsqu'ils sont le fait des ONG qui patrouillent au large de la Libye.

L'Italie, qui a vu quelque 700.000 migrants débarquer sur ses côtes depuis 2013, a régulièrement accusé les Européens d'avoir détourné les yeux et de l'avoir laissée seule face à la crise migratoire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 2.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 16/08/2018

Voluntis annonce le lancement d’une nouvelle version d’Insulia, pour améliorer l’expérience utilisateur et rendre l’application disponible en espagnol. L’ajout de cette langue permettra…

Publié le 16/08/2018

Entre le 6 et le 10 août, Bic a racheté pour près de 6,14 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 80 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré de…

Publié le 16/08/2018

RIBERSociété Anonyme au capital de 3 400 483,84 euros Siège social : 31, rue Casimir Perier, 95873 Bezons 343 006 151 R.C.S Pontoise   DESCRIPTIF DU PROGRAMME DE RACHAT…

Publié le 16/08/2018

  bilan semestriel du contrat de liquidité contracte avec la société de bourse gilbert dupont   Au titre du contrat de liquidité confié par la…