En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 770.5
-0.46 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 865.19
+1.15 %
6 521.03
+1.13 %
1.137
+0.18 %

Les députés PCF veulent le prélèvement à la source pour les bénéfices des multinationales

| AFP | 315 | Aucun vote sur cette news
Le député communiste du Nord Fabien Roussel, à l'Assemblée nationale, le 3 avril 2018
Le député communiste du Nord Fabien Roussel, à l'Assemblée nationale, le 3 avril 2018 ( Thomas Samson / AFP/Archives )

Le groupe PCF à l'Assemblée nationale va déposer une proposition de loi visant à prélever à la source les bénéfices des multinationales afin qu'elles n'échappent pas au fisc en France, a annoncé dimanche le député communiste du Nord Fabien Roussel.

"Je déposerai bientôt un texte de loi" visant à instaurer "le prélèvement à la source des bénéfices des multinationales avant qu'ils ne sortent de la France", a-t-il déclaré lors de l'émission "Dimanche en politique" sur France 3 Nord/Pas-de-Calais.

"On sait faire le prélèvement à la source pour chacun de nos contribuables, ça va être mis en place à partir du 1er janvier. Pourquoi on ne taxerait pas" les multinationales présentes en France "à partir de (leur) chiffre d'affaires, que l'on peut connaître à partir de la TVA qu'elles paient", en leur appliquant "le taux d'imposition d'une PME normale", a plaidé l'élu du Nord.

"C'est quand même incroyable que ces multinationales --Coca Cola, McDo, etc...-- paient 5 à 8% d'impôts alors qu'une entreprise du BTP va en payer 28 ou 31% !", a-t-il dénoncé.

"Eh bien, qu'elles paient le même taux d'impôt et on le prélève à la source avant que ça échappe au fisc", a ajouté M. Roussel, en assurant que la lutte contre la fraude fiscale faisait "partie de l'ADN des communistes".

Ce texte du PCF n'a toutefois quasiment aucune chance d'être adopté par le Parlement, les communistes y étant minoritaires.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Michelin a finalisé l’acquisition de Camso, conformément aux modalités communiquées le 12 juillet dernier et après obtention de la totalité des autorisations requises pour cette opération,…

Publié le 18/12/2018

    Paris, le 18 décembre 2018     Avenant au MANDAT DU PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS       La société Kaufman & Broad SA a annoncé le 10 octobre 2018 avoir confié…

Publié le 18/12/2018

Le Conseil d’administration de Freelance.com a pris acte de la démission de Claude Tempé de son poste de Directeur général, laquelle prendra effet au 25 janvier 2019. " Claude Tempé est arrivé…

Publié le 18/12/2018

Le résultat net part du groupe 2017/2018 de Plastivaloire est ressorti à 39,7 millions d'euros, en baisse de 6,7 %. Comme anticipé, l'Ebitda ressort à 72,2 millions, soit une marge d'Ebitda de 11…

Publié le 18/12/2018

Icade a confié un mandat à un prestataire de services d’investissement portant sur le rachat de ses propres actions dans la limite d’un montant de 0,5 % de son capital (soit 372 679 actions) sur…