En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-1.82 %
5 300.00
-1.91 %
SBF 120 PTS
4 258.26
-1.66 %
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 058.83
-0.95 %
7 333.44
-1.53 %
1.135
+0.03 %

Les départements d'IDF dénoncent le projet du gouvernement pour le Grand Paris

| AFP | 339 | Aucun vote sur cette news
Un ouvrier travaille à la construction d'un métro du Grand Paris, à Montreuil, le 3 juillet 2017
Un ouvrier travaille à la construction d'un métro du Grand Paris, à Montreuil, le 3 juillet 2017 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Les présidents des départements franciliens ont dénoncé le projet selon eux "dangereux" et "incohérent" du gouvernement pour le Grand Paris, dans une lettre ouverte à l'ensemble des élus départementaux diffusée vendredi.

"Nous avons appris, par voie de presse, durant la trêve des confiseurs les propositions extravagantes à l'étude", écrivent-ils.

"Celles-ci prévoient, notamment, la suppression des trois départements de la 'petite couronne' (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), et envisagent aussi, à terme, la suppression des quatre de la 'grande couronne' (Yvelines, Seine-et-Marne, Val d'Oise, Essonne)", soulignent les élus.

Le courrier est co-signé par la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse (LR), et celui de l'Assemblée des départements de France (ADF), Dominique Bussereau, alors qu'Emmanuel Macron doit dévoiler prochainement ses intentions pour la métropole du Grand Paris.

"Tous nos départements seraient remplacés par de nouvelles formes d'intercommunalités, à statut particulier, au périmètre et au mode de gouvernance indéterminée", écrivent les élus.

Ils dénoncent un "projet dangereux sur le fond et incohérent sur la forme". "Bâti sur des obsessions centralisatrices, celui-ci ouvre la voie à la constitution d'une métropole des riches générant une grave fracture sociale", font-ils valoir.

"Ce risque n'existe pas qu'en Ile-de-France", notent les élus, insistant "sur le danger global" de cette méthode "pour l'ensemble des départements" qui pourraient "subir les conséquences de la 'méthode francilienne' initiée par le gouvernement".

Ils en appellent enfin "à la solidarité de tous les départements" face à la "volonté recentralisatrice" et aux "méthodes technocratiques" de l'exécutif.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

WISeKey Cybersécurité enregistre une croissance de plus de 60 % par rapport à la même période l'année dernière en raison d'un nombre croissant d'entreprises…

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom