5 289.86 PTS
+0.64 %
5 259.5
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.61 %
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 925.10
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les départements d'IDF dénoncent le projet du gouvernement pour le Grand Paris

| AFP | 177 | Aucun vote sur cette news
Un ouvrier travaille à la construction d'un métro du Grand Paris, à Montreuil, le 3 juillet 2017
Un ouvrier travaille à la construction d'un métro du Grand Paris, à Montreuil, le 3 juillet 2017 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Les présidents des départements franciliens ont dénoncé le projet selon eux "dangereux" et "incohérent" du gouvernement pour le Grand Paris, dans une lettre ouverte à l'ensemble des élus départementaux diffusée vendredi.

"Nous avons appris, par voie de presse, durant la trêve des confiseurs les propositions extravagantes à l'étude", écrivent-ils.

"Celles-ci prévoient, notamment, la suppression des trois départements de la 'petite couronne' (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), et envisagent aussi, à terme, la suppression des quatre de la 'grande couronne' (Yvelines, Seine-et-Marne, Val d'Oise, Essonne)", soulignent les élus.

Le courrier est co-signé par la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse (LR), et celui de l'Assemblée des départements de France (ADF), Dominique Bussereau, alors qu'Emmanuel Macron doit dévoiler prochainement ses intentions pour la métropole du Grand Paris.

"Tous nos départements seraient remplacés par de nouvelles formes d'intercommunalités, à statut particulier, au périmètre et au mode de gouvernance indéterminée", écrivent les élus.

Ils dénoncent un "projet dangereux sur le fond et incohérent sur la forme". "Bâti sur des obsessions centralisatrices, celui-ci ouvre la voie à la constitution d'une métropole des riches générant une grave fracture sociale", font-ils valoir.

"Ce risque n'existe pas qu'en Ile-de-France", notent les élus, insistant "sur le danger global" de cette méthode "pour l'ensemble des départements" qui pourraient "subir les conséquences de la 'méthode francilienne' initiée par le gouvernement".

Ils en appellent enfin "à la solidarité de tous les départements" face à la "volonté recentralisatrice" et aux "méthodes technocratiques" de l'exécutif.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS