En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Les bonnes opinions d'Emmanuel Macron à nouveau majoritaires

| AFP | 318 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron attendant sur le perron de l'Élysée le roi jordanien Abdallah II, le 19 décembre 2017
Emmanuel Macron attendant sur le perron de l'Élysée le roi jordanien Abdallah II, le 19 décembre 2017 ( LUDOVIC MARIN / AFP )

La cote de popularité d'Emmanuel Macron a gagné six points en un mois, une deuxième hausse consécutive qui lui permet d'obtenir à nouveau une majorité de 52% de bonnes opinions, selon un sondage BVA paru mercredi.

Le Premier ministre connaît également une hausse (+2 points), avec une cote de bonnes opinions qui s'établit désormais à 52%.

Le président de la République, outre qu'il fait le plein auprès des sympathisants LREM (93%, +5) connaît une nette hausse de popularité chez les sympathisants socialistes (62%, +5), auprès de qui il est désormais encore plus apprécié que chez les sympathisants Les Républicains (58%, -1).

Le chef de l'État convainc par ailleurs de plus en plus les sympathisants FN, qui sont 35% à avoir une bonne opinion de lui (+14 points), selon ce baromètre réalisé pour Orange et La Tribune.

"Emmanuel Macron consolide sa popularité auprès des personnes qui lui étaient déjà acquises : les personnes âgées de 65 ans et plus (59%, +2), les cadres (61%, +3), les catégories bénéficiant de hauts revenus (63%, +6)", note BVA. "Il parvient également à restaurer la confiance d'une partie des catégories qui avaient le plus décroché à la fin de l’été, notamment les jeunes (53%, +14 depuis novembre, +27 depuis octobre) et les catégories populaires (44%, +13 depuis novembre et +18 depuis octobre)", poursuit le sondeur.

Si le Premier ministre décroche dans l'électorat LR (57%, -10) et dans une moindre mesure PS (51%, -3), il récolte les bonnes opinions d'un tiers des sympathisants Front national (32%, +8) et connaît une nette hausse chez les sympathisants de gauche hors-PS (23%, +5).

"Édouard Philippe conserve la même structure d'image - il est surtout apprécié des personnes âgées et des catégories aisées - mais lui aussi gagne des points auprès des catégories populaires (46%, +8)", précise encore l'institut de sondage.

Parmi les personnalités dont les sondés souhaitent qu'elles aient davantage d'influence, Nicolas Hulot semble indétrônable en tête du classement malgré une légère baisse de 3 points (40%), alors qu'Alain Juppé est rétrogradé à la 3e place (33%, -2), désormais devancé par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian (34%, +3).

Chez les seuls sympathisants socialistes, Christiane Taubira fait une spectaculaire remontée et prend la tête du classement (67%, +23), devant Bernard Cazeneuve (63%, +12).

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1.199 personnes par téléphone puis interrogées par Internet du 18 au 19 décembre 2017, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.