Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 783.08 PTS
-1.04 %
7 780.5
-1.07 %
SBF 120 PTS
5 898.79
-1.07 %
DAX PTS
18 436.37
-1.04 %
Dow Jones PTS
38 712.21
-0.09 %
19 465.18
+1.33 %
1.080
-0.08 %

Législatives: "Nous avons besoin d'une alliance" avec le RN, affirme le patron de LR Eric Ciotti

| AFP | 192 | Aucun vote sur cette news
Le chef du parti Les Républicains (LR) Eric Ciotti à Boulogne-Billancourt, en Hauts-de-Seine, le 11 juin 2024
Le chef du parti Les Républicains (LR) Eric Ciotti à Boulogne-Billancourt, en Hauts-de-Seine, le 11 juin 2024 ( STEPHANE DE SAKUTIN / POOL/AFP )

Le patron de LR Eric Ciotti a provoqué mardi un coup de théâtre en annonçant que la droite avait "besoin d'une alliance" pour les législatives du 30 juin avec le Rassemblement national, un accord inédit avec l'extrême droite rejeté immédiatement par de nombreux dirigeants de son parti.

"Nous avons besoin d'une alliance, en restant nous-mêmes, (...) avec le Rassemblement national et avec ses candidats", a affirmé M. Ciotti, précisant avoir eu des discussion avec Marine Le Pen et Jordan Bardella.

Si l'accord se concrétise, ce sera le premier de ce genre en France entre la droite et l'extrême droite.

Le patron de LR a estimé que la droite avait besoin de cet accord pour préserver sa représentation à l'Assemblée nationale, qui compte aujourd'hui 61 députés, dont beaucoup ne sont pas sur la ligne du président du parti.

"Je souhaite que tous les députés républicains sortants qui souhaitent ne pas avoir d’adversaire du RN puissent ne pas avoir de concurrents", a-t-il ajouté, estimant "vouloir préserver un groupe" au Parlement.

Au sein de LR, de nombreuses voix se sont élevées immédiatement contre cet accord: le président LR du sénat Gérard Larcher, qui s'est toujours opposé à un accord avec l'extrême droite, a assuré qu'il "n'avalisera jamais un accord avec le RN", en s'exprimant devant les sénateurs LR.

Le président des sénateurs LR Bruno Retailleau, a dénoncé "une ligne personnelle", rejoint par le patron des députés LR Olivier Marleix pour qui M. Ciotti "n'engage que lui" et doit démissionner.

Avant l'annonce officielle du patron de LR, de nombreux dirigeants du parti, y compris Laurent Wauquiez, soutenu par Eric Ciotti comme candidat de la droite à l'Elysée en 2027, ont rejeté catégoriquement cette décision.

Du côté du RN, en revanche, Marine Le Pen a salué "le choix courageux" et "le sens des responsabilités" d'Eric Ciotti et a dit espérer "qu'un nombre conséquent de cadres LR le suivent".

"Quarante ans d'un pseudo cordon sanitaire, qui a fait perdre beaucoup d'élections, est en train de disparaître", a fait valoir auprès de l'AFP la patronne des députés Rassemblement national à l'Assemblée nationale.

Du côté du gouvernement, le ministre de l'Intérieur, l'ex-LR Gérald Darmanin, a dénoncé que M. Ciotti avait signé "les accords de Munich et enfonce dans le déshonneur la famille gaulliste en embrassant Marine Le Pen. Une honte. Français, réveillons-nous !".

 ■

Copyright © 2024 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du jeudi 06 juin 2024 au mercredi 12 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 13/06/2024

Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Stéphane Séjourne, à l'Elysée à Paris, le 12 juin 2024 ( JULIEN DE ROSA / AFP )La coalition présidentielle pour les élections…

Publié le 13/06/2024

Si Reconquête et Les Républicains continuent de se déchirer sur leur stratégie vis-à-vis du Rassemblement national en vue des législatives, la gauche semble s'allier largement derrière son…

Publié le 13/06/2024

Le député sortant François Ruffin (LFI) à Amiens, le 12 juin 2024. ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP )Le député LFI de la Somme François Ruffin a assuré jeudi qu'il se "sent capable" de devenir…

Publié le 13/06/2024

Le premier secrétaire du parti socialiste, Olivier Faure, a déclaré qu'il "ne disqualifie pas" le leader insoumis Jean-Luc Mélenchon pour devenir Premier ministre. ( JULIEN DE ROSA / AFP )Le…

Publié le 13/06/2024

Le Premier ministre Gabriel Attal, le 5 juin 2024 à Paris ( JULIEN DE ROSA / AFP/Archives )Les élections législatives seront un "choix de société" entre les "blocs d'extrême gauche" et…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/06/2024

Ce matin, Tokyo perd 0,13%, Shanghai 0,31% et Hong Kong prend 0,29%

Publié le 13/06/2024

La Bourse de New York a fini en hausse mercredi après la publication des chiffres de l'inflation américaine et alors que la Fed a dit anticiper une baisse des taux cette année.

Publié le 13/06/2024

Dans le sillage de l'offre sur Neoen

Publié le 13/06/2024

Les grands acteurs européens du secteur automobile accusent de fortes baisses ce jeudi. Stellantis, Volkswagen, BMW et Mercedes occupent les dernières places de l’Eurostoxx50, Stellantis et…

Publié le 13/06/2024

Eurazeo a annoncé l’ouverture d’un bureau à Tokyo renforçant ainsi la présence de ses équipes en Asie. Il a pour vocation d’être au plus près de ses clients et de soutenir les sociétés…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne