En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 779.5
-0.52 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 336.50
-0.22 %
6 664.20
+0.77 %
1.135
-0.35 %

Législative partielle: 12 candidats pour le siège du seul rescapé PS de Haute-Garonne

| AFP | 420 | Aucun vote sur cette news
Joël Aviragnet, ici le 22 juin 2017 à l'Assemblée nationale, a vu son élection invalidée par le Conseil constitutionnel en décembre
Joël Aviragnet, ici le 22 juin 2017 à l'Assemblée nationale, a vu son élection invalidée par le Conseil constitutionnel en décembre ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

Douze candidats s'affronteront les 11 et 18 mars à la législative partielle dans la 8e circonscription de Haute-Garonne, dont les deux rivaux du second tour de juin 2017, après l'invalidation de l'élection du dernier député socialiste du département.

Le sortant Joël Aviragnet (PS), 52 ans, élu à 91 voix près le 18 juin, et Michel Montsarrat, 59 ans, le candidat malheureux La République en Marche (LREM), rejoueront le match de juin 2017 dans cette circonscription du Comminges à dominante rurale.

En décembre, le Conseil constitutionnel avait annulé l'élection du député PS en raison de plusieurs irrégularités et parce qu'une commune n'avait pas transmis la liste d'émargement à la préfecture.

Dans ce département autrefois à gauche, M. Montsarrat, un ancien rugbyman et hôtelier à Luchon, à nouveau investi par le parti présidentiel, est soutenu par l'UDI et épaulé par les neuf députés LREM de Haute-Garonne qui avaient raflé neuf circonscriptions sur dix.

De son côté, M. Aviragnet, maire de la station thermale d'Encausse, le seul socialiste à avoir résisté au raz-de-marée LREM, bénéficie du soutien de la présidente de la région Occitanie Carole Delga (PS) dont il était suppléant, pour sauver le siège qu'il avait déjà occupé de juillet 2014 à juillet 2015.

Face à ce duo, le candidat Les Républicains, Philippe Maurin, 63 ans, ex-adjoint à la culture de Brigitte Barèges à la mairie de Montauban, entre dans la course, ainsi que Sébastien Broucke, un ancien adhérent LR de 49 ans, qui prend les couleurs de Debout pour la France, soutenu par Nicolas Dupont-Aignan.

A gauche, Philippe Gimenez, le candidat de La France Insoumise qui avait remporté 14% des voix au premier tour de juin, se représente. Ce contrôleur des finances publiques recevra mercredi le soutien de Jean-Luc Mélenchon lors d'une réunion publique à Saint-Gaudens.

Seront également candidates Marie-Cécile Seigne-Vatte, pour Europe Ecologie Les Verts, Martine Guiraud (Lutte Ouvrière) et Corinne Marquerie (PCF).

Pour le Front national, Marie-Christine Parolin, conseillère régionale, avait été installée dans la campagne par le député FN du Gard, Gilbert Collard et sera soutenue le 3 mars par le vice-président du parti de Marine Le Pen et député, Louis Aliot.

Parmi les autres candidats, on trouve Guy Jovelin, pour le Parti de la France fondé par Carl Lang, Hervé Minec pour le parti de François Asselineau, l'Union populaire républicaine, et Francis Meynier pour l'Alliance européenne pour la paix, la prospérité et le partage (A3P).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…