En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 104.54 PTS
+0.19 %
5 105.50
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 088.51
+0.38 %
DAX PTS
11 660.93
+0.40 %
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
+0.00 %
1.159
+0.05 %

Le texte asile-immigration pas écrit "pour séduire le FN" dit Belloubet

| AFP | 324 | Aucun vote sur cette news
Nicole Belloubet à l'Assemblée nationale le 13 février 2018
Nicole Belloubet à l'Assemblée nationale le 13 février 2018 ( GERARD JULIEN / AFP/Archives )

Le projet de loi controversé sur l'asile et l'immigration, actuellement examiné à l'Assemblée nationale, n'a pas été écrit pour "séduire le Front national" mais pour trouver un "équilibre" dans l'accueil des réfugiés, a affirmé dimanche la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

Les élus du Front national ont voté en faveur de mesures prévues par ce texte défendu par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, comme la réduction de 120 à 90 jours du délai pour déposer une demande d'asile après l'entrée en France.

"C'est un texte qui essaie d'être équilibré, en insérant les conditions dans lesquelles le traitement de la demande d'asile est effectué. (...) Il y a toute une démarche en faveur de l'intégration des personnes qui pourront rester sur le territoire de la République. C'est pour cela que ce texte a été écrit et non pour faire du racolage politique", a déclaré Mme Belloubet sur France Inter.

"Ce texte n'a pas été écrit pour séduire le Front national", a-t-elle dit. "Nous ne recherchons pas le vote du FN. Nous sommes même en désaccord profond avec les thèses défendues par le Front national", a ajouté la ministre.

A ses yeux, "le Front national adopte des tactiques pour précisément déstabiliser l'ensemble de notre système républicain".

Depuis l'hémicycle de l'Assemblée nationale, la présidente du FN, Marine Le Pen, a riposté un peu plus tard: "Vous ne cessez mes chers collègues de défendre les droits fondamentaux des demandeurs d'asile. Est-ce que nous avons le droit de voter librement pour ou contre? Ou peut-être y aura-t-il des poursuites de la part de Mme Belloubet? (...) Est-ce que nous allons devoir demander le droit d'asile, peut-être politique dans un autre pays?"

"Ne sommes-nous plus libres de voter (...) sans que la ministre de la Justice nous traite de factieux?", a-t-elle encore demandé au septième jour de débats sur le projet de loi.

Vendredi, le Parti socialiste a dénoncé un "tournant" historique en voyant un "alignement" entre la majorité parlementaire, le Front national et l'aile droite des Républicains, après le vote de l'article de loi réduisant le délai de première demande d'asile.

"Pour la première fois dans notre histoire, le Front national vient, sur un texte qui concerne l'asile et l'immigration, apporter sa caution à un gouvernement", a déclaré le Premier secrétaire du parti, Olivier Faure, dans les couloirs de l'Assemblée.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

Les actionnaires d'Auplata seront réunis en assemblée générale mixte le 19 novembre 2018 afin notamment de statuer sur la prise du contrôle du groupe minier par Brexia International, une…

Publié le 16/10/2018

La compagnie américaine de location d'avions NetJets a annoncé hier la signature d’une option d’achat portant sur 150 avions d'affaires « Cessna Citation Hemisphere » auprès de l’américain…

Publié le 16/10/2018

La Commission de Régulation de l'Energie (CRE) a sélectionné les projets de stockage par batteries de Voltalia d'une puissance installée totale de 10 MW, soit plus de 90% des projets…

Publié le 16/10/2018

Colonial détient désormais 81% du groupe immobilier français spécialisé dans le tertiaire parisien après avoir racheté une participation de 22,2% auprès du fonds souverain qatari, Qatar…

Publié le 16/10/2018

Implanet a réalisé sa première chirurgie d'implant Jazz en Belgique, au University Hospital UZ à Bruxelles. Cette opération illustre à nouveau sa stratégie de ventes en direct, éprouvée en…