En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 361.33 PTS
-0.20 %
5 367.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 308.75
-0.03 %
DAX PTS
12 648.18
-0.37 %
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.00 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

"Le socialisme historique n'est pas sur la ligne de Mélenchon", selon Le Foll

| AFP | 200 | Aucun vote sur cette news
L'ancien ministre socialiste Stéphane Le Foll, à l'Assemblée nationale le 27 juin 2017
L'ancien ministre socialiste Stéphane Le Foll, à l'Assemblée nationale le 27 juin 2017 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

L'ancien ministre Stéphane Le Foll (PS) a affirmé dimanche que "le socialisme historique n'est pas sur la ligne de Jean-Luc Mélenchon", jugeant que Benoît Hamon "fait une erreur stratégique" en amorçant un rapprochement avec le leader de La France Insoumise.

"Benoît Hamon fait une erreur stratégique. Il l’a déjà faite à la présidentielle, il la refait maintenant. S'il va vers Jean-Luc Mélenchon, ce qu’il fait, eh bien vous allez sur la ligne de Jean-Luc Mélenchon", a déclaré Stéphane Le Foll au micro de "Questions politiques" France Inter/franceinfo/Le Monde. "Je ne suis pas, et le socialisme historique et jauressien n’est pas sur la ligne de Jean-Luc Mélenchon, jamais".

"Aujourd’hui, on a des gens qui parce que Mitterrand a fait l’union de la gauche pensent que c’est l’union qui est l’enjeu stratégique, non", a-t-il dénoncé. "L’union ne se fera que s’il y a un grand parti social-démocrate capable de rassembler et d’assumer les responsabilités gouvernementales", a-t-il poursuivi, déniant à Jean-Luc Mélenchon la capacité d'incarner ce rôle.

"L’espoir, au bout du compte, de la gauche, c’est que la gauche arrive au gouvernement, Jean-Luc Mélenchon ne pourra pas y arriver", a encore affirmé le député de la Sarthe.

Benoît Hamon, qui a quitté le PS pour créer le "Mouvement du 1er juillet" (M1717), a participé à la manifestation contre les ordonnances sur le Code du travail organisée par la CGT le 12 septembre, et compte aussi participer à celle organisée par La France insoumise le 23 septembre.

"Dans sociale-démocratie il y a démocratie et moi je ne suis pas partisan d'une démocratie qui se fasse dans la rue", a pour sa part fait valoir M. Le Foll, alors que le PS a décidé de soutenir les mobilisations contre la loi travail sans appeler à manifester.

"On n'est pas dans la rue, ça n'empêche pas de dire qu'on est contre", a dit M. Le Foll. "On a été il y a quatre mois aux responsabilités et on basculerait maintenant dans la rue pour faire changer les choses ? Mais enfin il faut quand même avoir un tout petit peu de sens de l'histoire, un tout petit peu de sens des responsabilités".

Stéphane Le Foll a également estimé qu'il fallait "une clarification", concernant le socialistes qui soutiennent Benoît Hamon. "On ne peut pas être dans deux mouvements à la fois. Donc ceux qui veulent aller avec Benoît Hamon vont avec Benoît Hamon".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Atos annonce que sa nouvelle plateforme d'observation de la terre (EO), baptisée Mundi Web Services, est désormais en service et utilisée par...

Publié le 21/06/2018

  Paris, 21 juin 2018 - Atos, leader mondial de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa nouvelle plateforme d'observation de la Terre (EO), officiellement…

Publié le 21/06/2018

Altice prend 1,8% à 3,5 euros après avoir officialisé la cession d'une grosse partie de ses tours télécoms en France et au Portugal...

Publié le 21/06/2018

+13,5% en milieu de matinée pour le titre...