En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 840.38 PTS
-
4 836.00
-
SBF 120 PTS
3 859.34
-
DAX PTS
11 071.54
-0.17 %
Dowjones PTS
24 575.62
+0.70 %
6 658.76
+0.18 %
1.138
+0.03 %

Le Sénat vote à son tour l'interdiction du portable à l'école

| AFP | 338 | Aucun vote sur cette news
Le Sénat a voté lundi une proposition de loi de députés LREM visant à une
Le Sénat a voté lundi une proposition de loi de députés LREM visant à une "interdiction effective" des téléphones portables dans les écoles et collèges à la rentrée prochaine. ( JUNG YEON-JE / AFP/Archives )

Le Sénat a voté lundi une proposition de loi de députés LREM visant à une "interdiction effective" des téléphones portables dans les écoles et collèges à la rentrée prochaine.

Le texte, adopté à main levée en première lecture, doit à présent faire l'objet d'une commission mixte paritaire chargée de proposer une version commune aux deux chambres.

La proposition de loi entend interdire l'usage de tout objet connecté dans les écoles maternelles, élémentaires et les collèges, "sauf pour des usages pédagogiques", à l’exception des lieux où "le règlement intérieur l'autorise expressément".

Les sénateurs ont suivi leur commission qui a décidé de permettre aux lycées également, d’interdire, dans leur règlement intérieur, l’utilisation par un élève d’un téléphone mobile ou de tout autre équipement terminal de communications électroniques.

La commission a également renvoyé au règlement intérieur de l’établissement le soin de définir les modalités de confiscation et de restitution de ces appareils, considérant que ces précisions ne relevaient pas du niveau législatif.

Comme de nombreux orateurs, le rapporteur Stéphane Piednoir (LR) a souligné que l'utilisation des smartphones "perturbe les enseignements et constitue un facteur d'indiscipline en classe". "La sollicitation permanente des élèves a des conséquences directes sur leurs capacités d'attention et d'apprentissage", a-t-il dit.

Les conséquences de leur utilisation "sont parfois graves", a poursuivi l'élu du Maine-et-Loire: "prises de vue sans consentement, harcèlement sur Internet, exposition à la pornographie". "Enfin, a-t-il relevé, alors que l'école est un lieu de sociabilité, l'usage du smartphone alimente le repli sur soi de certains élèves".

Les sénateurs socialistes ont pour leur part déposé une motion, qui a été rejetée, estimant qu'il n'y a pas matière à délibérer sur le sujet. "Dans les règlements intérieurs qui sont généralement revus tous les ans, on trouve toujours plusieurs lignes détaillant les interdictions d'usage de ces appareils et les sanctions associées", a souligné Claudine Lepage (PS).

"La loi va aussi apporter une sécurité juridique aux établissements, notamment sur le sujet des confiscations", lui a répondu le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer. "Elle n'est absolument pas anodine", a-t-il dit.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/01/2019

L'attaquant du Paris SG Neymar sort sur blessure lors du 16e de finale de Coupe de France face à Strasbourg au Parc des Princes le 23 janvier 2018 ( FRANCK FIFE / AFP )Neymar est sorti sur…

Publié le 23/01/2019

L'attaquant argentin Gonzalo Higuain sous le maillot de l'AC Milan lors d'un match de Serie A face à la Spal à San Siro le 29 décembre 2018 ( Marco BERTORELLO / AFP/Archives )L'Argentin Gonzalo…

Publié le 23/01/2019

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe à Davos le 23 janvier 2019 ( Fabrice COFFRINI / AFP )Angela Merkel, Shinzo Abe, Wang Qishan: les leaders se sont livré mercredi à Davos à une défense…

Publié le 23/01/2019

L'acteur Alec Baldwin, le 23 janvier 2019 à Manhattan ( POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )L'acteur Alec Baldwin a plaidé coupable mercredi de harcèlement et a accepté de suivre une…

Publié le 23/01/2019

Le maire de Bordeaux Alain Juppé lors d'une conférence de presse sur les conséquences économiques du mouvement des "gilets jaunes", le 23 janvier 2019 à Bordeaux ( MEHDI FEDOUACH / AFP )Le…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

SNCF Transilien et MND Group, spécialiste du transport par câble à travers sa filiale LST, s’associent pour concevoir et promouvoir des solutions de transport par câble sur certains pôles…

Publié le 23/01/2019

Voltalia a réalisé au quatrième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 51,4 millions d'euros, en baisse de 4 %. A taux constant, les ventes ont ont grimpé de 7 %. Sur l'année, le chiffre…

Publié le 23/01/2019

FONCIÈRE EURIS Société Anonyme au capital de 149 158 950 euros 83, rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris 702 023 508 RCS PARIS     Paris, le 23 janvier…

Publié le 23/01/2019

Pour l'année 2018, le chiffre d'affaires de Seb s'établit à 6...

Publié le 23/01/2019

JCDecaux annonce qu’Hannelore Majoor a été nommée directrice générale de sa filiale néerlandaise, JCDecaux Pays-Bas. Hannelore Majoor a débuté sa carrière chez JCDecaux en octobre 2016 en…