En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 961.78 PTS
-1.81 %
4 967.00
-1.64 %
SBF 120 PTS
3 979.34
-1.73 %
DAX PTS
11 253.97
-2.35 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.147
+0.05 %

Le Sénat vote à son tour l'interdiction du portable à l'école

| AFP | 304 | Aucun vote sur cette news
Le Sénat a voté lundi une proposition de loi de députés LREM visant à une
Le Sénat a voté lundi une proposition de loi de députés LREM visant à une "interdiction effective" des téléphones portables dans les écoles et collèges à la rentrée prochaine. ( JUNG YEON-JE / AFP/Archives )

Le Sénat a voté lundi une proposition de loi de députés LREM visant à une "interdiction effective" des téléphones portables dans les écoles et collèges à la rentrée prochaine.

Le texte, adopté à main levée en première lecture, doit à présent faire l'objet d'une commission mixte paritaire chargée de proposer une version commune aux deux chambres.

La proposition de loi entend interdire l'usage de tout objet connecté dans les écoles maternelles, élémentaires et les collèges, "sauf pour des usages pédagogiques", à l’exception des lieux où "le règlement intérieur l'autorise expressément".

Les sénateurs ont suivi leur commission qui a décidé de permettre aux lycées également, d’interdire, dans leur règlement intérieur, l’utilisation par un élève d’un téléphone mobile ou de tout autre équipement terminal de communications électroniques.

La commission a également renvoyé au règlement intérieur de l’établissement le soin de définir les modalités de confiscation et de restitution de ces appareils, considérant que ces précisions ne relevaient pas du niveau législatif.

Comme de nombreux orateurs, le rapporteur Stéphane Piednoir (LR) a souligné que l'utilisation des smartphones "perturbe les enseignements et constitue un facteur d'indiscipline en classe". "La sollicitation permanente des élèves a des conséquences directes sur leurs capacités d'attention et d'apprentissage", a-t-il dit.

Les conséquences de leur utilisation "sont parfois graves", a poursuivi l'élu du Maine-et-Loire: "prises de vue sans consentement, harcèlement sur Internet, exposition à la pornographie". "Enfin, a-t-il relevé, alors que l'école est un lieu de sociabilité, l'usage du smartphone alimente le repli sur soi de certains élèves".

Les sénateurs socialistes ont pour leur part déposé une motion, qui a été rejetée, estimant qu'il n'y a pas matière à délibérer sur le sujet. "Dans les règlements intérieurs qui sont généralement revus tous les ans, on trouve toujours plusieurs lignes détaillant les interdictions d'usage de ces appareils et les sanctions associées", a souligné Claudine Lepage (PS).

"La loi va aussi apporter une sécurité juridique aux établissements, notamment sur le sujet des confiscations", lui a répondu le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer. "Elle n'est absolument pas anodine", a-t-il dit.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/10/2018

Un bitcoin, le 17 janvier 2018 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )Sur l'un des principaux boulevards de Moscou, il faut d'abord sonner, puis franchir deux lourdes portes et le…

Publié le 23/10/2018

Benjamin Griveaux, photographié à Paris en octobre 2018 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a estimé mardi à propos de la hausse du prix du…

Publié le 23/10/2018

L'ancien secrétaire d'Etat à la fonction publique Georges Tron (D) à l'ouverture de son procès à Bobigny le 23 octobre 2018 ( Thomas SAMSON / AFP )Après un faux-départ l'an dernier,…

Publié le 23/10/2018

Dans la continuité de son engagement d'accompagner au mieux les tendances porteuses de notre monde, CPR AM a souhaité étoffer son offre autour d'un défi essentiel: L'EDUCATION. CPR Invest…

Publié le 23/10/2018

L'actrice américaine Jane Fonda à la Cinémathèque française à l'occasion d'une rétrospective sur sa carrière, le 22 octobre 2018 à Paris ( BERTRAND GUAY / AFP )L’actrice américaine…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...

Publié le 23/10/2018

Eurofins a fait état d’une progression de 30,6% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 955 millions d’euros. La croissance organique est ressortie à plus de 5%, en ligne avec…

Publié le 23/10/2018

AXA annonce avoir conclu un accord avec Fairfax Financial Holdings Limited afin de céder toutes ses activités d’assurance en Ukraine et de quitter le marché ukrainien. Selon cet accord, Fairfax…

Publié le 23/10/2018

STMicroelectronics est une nouvelle fois victime des prévisions décevantes d'un de ses concurrents...

Publié le 23/10/2018

Après avoir pris appui sur le support à 114.5 euros, le titre rebondit nettement et comble le trou de cotation baissier ouvert le 11 octobre. Du côté des indicateurs techniques, le RSI présente…