En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
-
4 892.0
-
SBF 120 PTS
3 901.62
-
DAX PTS
10 929.43
+1.38 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.89 %
1.136
-0.04 %

Le RN va saisir la Cour de cassation pour contester le principe de la saisie

| AFP | 278 | Aucun vote sur cette news
Le Rassemblement national va saisir la Cour de cassation pour contester
Le Rassemblement national va saisir la Cour de cassation pour contester "le principe" de la saisie par la justice d'une aide publique ( THOMAS SAMSON / AFP/Archives )

Le Rassemblement national va saisir la Cour de cassation pour contester "le principe" de la saisie par la justice d'une aide publique, a annoncé mercredi le parti après l'annonce que cette confiscation était réduite de moitié.

Le RN (ex-FN) conteste "en droit la possibilité d'une condamnation préventive avant tout jugement". La saisie avait été décidée le 28 juin par les juges qui enquêtent sur des emplois présumés fictifs du RN au Parlement européen.

Les juges craignent que le RN, très endetté, ne se serve de cet argent pour se désendetter et ne puisse pas, dès lors, rembourser d'éventuels dommages dans cette affaire pour laquelle le préjudice a été évalué à près de 7 millions d'euros.

Le RN considère que cette confiscation, bien que réduite de 2 à 1 million d'euros par la chambre d'instruction de la cour d'appel de Paris, "continuera à attenter à la participation équitable des partis politiques à la vie démocratique de la nation, en violation de l'article 4 de la Constitution".

Pour le parti nationaliste, la décision de la chambre d'instruction "désavoue de façon inhabituelle l'outrance de l'ordonnance prise par les juges" qui enquêtent sur les emplois fictifs, Claire Thépaut et Renaud Van Ruymbeke, "et met en lumière de fait la partialité dont ces deux magistrats ont fait preuve depuis le début de cette affaire".

L'instruction de l'affaire des emplois présumés fictifs "avait lieu exclusivement à charge" et "il est aujourd'hui clair que les deux juges d'instruction ont pris sans discernement fait et cause pour le Parlement européen", estime la formation présidée par Marine Le Pen.

La saisie a "durement entravé" l'activité politique du RN "depuis 3 mois", redit le parti, qui est déjà endetté et cumule les pertes. Le RN avait lancé plusieurs appels aux dons après l'annonce par lui, début juillet, de cette saisie.

Marine Le Pen, qui n'a pas encore personnellement réagi à cette décision, a remercié sur Twitter "tous ceux qui ont permis au Rassemblement national de se maintenir durant ces longs mois, grâce à leurs dons".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/11/2018

L'ex-secrétaire d'Etat Thomas Thevenoud au Palais de justice de Paris, le 19 avril 2017 ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )Saisi par l'ancien ministre Thomas Thévenoud, qui cherche à obtenir…

Publié le 21/11/2018

Le président du Sénat Gérard Larcher au Palais du Luxembourg à Paris, le 6 juin 2018 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )Le président du Sénat Gérard Larcher a appelé mercredi l'exécutif à…

Publié le 15/11/2018

Bruno Le Maire à la sortie de l'Élysée le 14 novembre 2018 ( ludovic MARIN / AFP )Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a regretté jeudi que le gouvernement italien n'ait "pas saisi la…

Publié le 12/11/2018

La loi d'avril 2016 pénalisant les clients de prostituées est-elle contraire au droit à la vie privée et à la liberté d'entreprendre? Des associations et des travailleurs du sexe ont obtenu…

Publié le 09/11/2018

Un avion Ryanair sur le tarmac de l'aéroport de Marseille Provence, le 28 septembre 2010 ( ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives )Un Boeing 737 saisi et ses passagers forcés de débarquer :…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Cette facilité modifie et proroge l'ouverture de crédit syndiqué signée par le groupe Nexans en 2015...

Publié le 12/12/2018

Dominico de Carvalho est nommé représentant permanent de la société Aviva France...

Publié le 12/12/2018

Les économies d'énergies réalisées par Gazonor au travers de ces nouveaux moteurs vont contribuer à l'amélioration de la rentabilité

Publié le 12/12/2018

L'assemblée générale ordinaire des actionnaires de Maurel & Prom, réunie sur 2e convocation, s'est tenue le 12 décembre (9h30) au Cercle National des...

Publié le 12/12/2018

  Paris, le 12 décembre 2018 N° 17-18   Compte rendu des Assemblées Générales  du mercredi 12 décembre 2018             Établissements Maurel &…