5 390.32 PTS
-0.16 %
5 391.50
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 296.86
-0.15 %
DAX PTS
13 146.01
-0.06 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le Pen salue l'action de Macron sur le dossier libanais

| AFP | 266 | Aucun vote sur cette news
La présidente du Front national Marine Le Pen, le 2 novembre 2017 à Calais
La présidente du Front national Marine Le Pen, le 2 novembre 2017 à Calais ( DENIS CHARLET / AFP )

La présidente du Front national Marine Le Pen a salué dimanche le rôle de "médiation" joué par la France sur le dossier libanais, et en particulier l'invitation faite par Emmanuel Macron au Premier ministre démissionnaire Saad Hariri.

"Je crois qu'Emmanuel Macron a raison, je crois que le rôle de médiation que la France prend dans cette affaire est exactement le rôle qui doit être celui de la France", a déclaré Mme Le Pen à l'émission Le Grand jury de RTL-Le Figaro-LCI.

Ella a précisé qu'il ne s'agissait pas selon elle d'"ingérence", une attitude qu'elle a plutôt imputée à l'Arabie Saoudite: "l'ingérence ça a consisté à convoquer M. Hariri par l'Arabie Saoudite, à donner le sentiment qu'il était otage - du fait d'ailleurs de sa double nationalité, ça pose le problème de la double nationalité pour les dirigeants", a-t-elle dit, évoquant la double nationalité libanaise et saoudienne de M. Hariri.

Concédant que "ce n'est pas souvent qu'elle dit du bien" de l'action du président de la République, Mme Le Pen a estimé que sa démarche "correspond à la position que je veux que la France ait en matière internationale".

"M. Macron est venu sur beaucoup de mes positions en matière internationale", a-t-elle ajouté: "cette volonté de ne pas prendre une partie contre l'autre comme l'ont fait d'autres ministres des Affaires étrangères par le passé, cette volonté de ne pas nous mettre intégralement entre les mains des monarchies du Golfe, de ne pas rentrer non plus dans le calendrier de M. Trump qui joue un peu les pyromanes dans ces dossiers m'apparaît être une position raisonnable et correspondre au rôle historique de la France", a-t-elle conclu.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Le groupe prévoit 60 GW de capacités en 2035...

Publié le 11/12/2017

Le bras de fer peut-il prendre fin entre les deux groupes ?

Publié le 11/12/2017

Gilead, la plus grosse biotech du monde a annoncé des résultats d'essais cliniques de sa nouvelle thérapie, l'Yescarta, pour les personnes atteintes d'un lymphome diffus à grandes cellules.…

Publié le 11/12/2017

  Communiqué de presse 11 décembre 2017         Le groupe EDF se mobilise et lance le Plan Solaire pour développer 30 GW d'énergie solaire en…

Publié le 11/12/2017

Lundi 11 décembre 2017Aucune publication d'entreprise n'est annoncée.Mardi 12 décembre 2017COMPAGNIE DES ALPESLe groupe de loisirs détaillera ses résultats annuels avant le début des…

CONTENUS SPONSORISÉS