En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.31 PTS
-0.34 %
5 373.00
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 310.01
-0.31 %
DAX PTS
12 695.16
+0.14 %
Dowjones PTS
24 679.69
-0.08 %
7 287.37
+0.82 %
Nikkei PTS
22 555.43
-

Le Pen: le départ de Philippot, "c'est déjà du passé"

| AFP | 356 | Aucun vote sur cette news
La présidente du Front national Marine Le Pen à Hénin-Beaumont, dans le nord de la France, le 10 septembre 2017
La présidente du Front national Marine Le Pen à Hénin-Beaumont, dans le nord de la France, le 10 septembre 2017 ( DENIS CHARLET / AFP/Archives )

Marine Le Pen a affirmé samedi matin à Toulouse que le départ du Front national jeudi de son ex-bras droit Florian Philippot était "déjà du passé" et que cela ne "l'inquiète pas".

"Je regrette sa décision, je pense qu'il va perdre son énergie, mais le FN s'en remettra (...), je crois, c'est déjà du passé" a affirmé la présidente du Front national lors d'une conférence de presse dans le cadre de la "tournée de refondation" de son parti.

"Ca ne m'inquiète pas, c'est presque déjà fini. Un événement politique qui disparaît en 24 heures, c'est un non-événement politique" a asséné Mme Le Pen.

"Personne n'est irremplaçable. Peut-être même de cet événement que personne n'a voulu au sein du FN (...) va sortir un bien, l'émergence de nouveaux cadres" a-t-elle espéré.

"Le nombre de conseillers régionaux partis est dérisoire, on est sur deux secrétaires départementaux (...) et quelques assistants parlementaires" a relativisé la députée du Pas-de-Calais.

Alors que certains l'incitent depuis des mois à droitiser la ligne du Front national, Mme Le Pen a répondu : "Je sais pas s'il y a une aile gauche, une aile droite, il y a une ligne, celle que je porte en vertu d'un processus démocratique, qui m'a vu élire à la tête du FN deux fois", en 2011 et 2014, et cette ligne "est unique".

"Peut-être que certains l'avaient oublié, peut-être que le départ de Florian Philippot va permettre que certains s'en souviennent", a-t-elle mis en garde, appelant une nouvelle fois à "d'autres candidats" le 11 mars lors du congrès FN à Lille contre elle s'ils souhaitent "représenter d'autres lignes".

Alors que M. Philippot a justifié son départ par une "régression terrible" qu'opérerait le FN dans son "débat de refondation", Marine Le Pen a assuré que "la dédiabolisation, on peut m'accorder que j'en ai été la première instigatrice."

"Ceux qui voudraient faire croire que le départ de Florian Philippot ferait disparaître ces éléments consubstantiels à mon parcours et à ma construction politique commettraient une erreur d'analyse", a-t-elle encore dit.

Mme Le Pen n'a pas exclu une alliance avec l'association "Les Patriotes" de M. Philippot, envisageant comme avec Nicolas Dupont-Aignan une "discussion, un travail en commun et peut-être même un jour une plateforme électorale en fonction des élections".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

"Nous souhaitions nous rapprocher d'un industriel partageant nos valeurs"...

Publié le 20/06/2018

Communiqué de presse - 20 juin 2018       La société Autolib' conteste vigoureusement les allégations contenues dans le communiqué du Syndicat…

Publié le 20/06/2018

Deux acquisitions dont le montant n'est pas dévoilé...

Publié le 20/06/2018

Les partenaires vont proposer une solution de dosage d'insuline complète s'inscrivant dans le continuum des soins...

Publié le 20/06/2018

A la suite de cette opération, le capital social d'Eiffage s'élève à 392.000.000 euros...