En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

UE: Pas d'accord définitif sur la PAC à Bruxelles

| AFP | 457 | 4 par 6 internautes
Le ministre français de l'Agriculture Didier Guillaume à l'Elysée, le 12 février 2020
Le ministre français de l'Agriculture Didier Guillaume à l'Elysée, le 12 février 2020 ( Alain JOCARD / AFP/Archives )

"Aucun accord définitif" sur le budget de la politique agricole commune (PAC) "n'a encore été acté" entre les pays de l'Union européenne, a reconnu vendredi le ministère français de l'Agriculture, revenant ainsi sur des propos tenus précédemment par le ministre Didier Guillaume.

Alors qu'un sommet sur le budget de l'UE est toujours en cours à Bruxelles, "la base de négociation (pour la France, NDLR) repose bien sur un maintien du budget de la PAC, mais tous les pays ne sont pas d'accord et aucun accord définitif n'a encore été acté", a indiqué un porte-parole du ministre à l'AFP.

"Rien n'est fait, aucun montant n'a été acté. La PAC a été attaquée par plusieurs pays. C'est notre priorité, donc on se bat", a abondé une source diplomatique française à Bruxelles.

Le ministre français de l'Agriculture avait affirmé plus tôt vendredi sur LCI que la France avait "obtenu" au sommet de Bruxelles un maintien du budget actuel de la politique agricole commune (PAC) pour la période 2021-2027.

"Nous avons gagné la première bataille, la Commission avait fait une proposition pas tolérable" de "370 milliards d'euros" alors que la dépense de l'UE pour son agriculture est de "375 milliards" sur la période actuelle (...) le président de la République a déjà obtenu les 375 milliards", avait-il dit.

Le volet agricole avec la PAC représente la plus grosse partie du budget de l'Union européenne.

Avec le Brexit, le budget agricole va mécaniquement baisser, mais certains pays de l'union veulent en plus piocher dedans pour financer d'autres priorités, environnementales pour certains pays du nord, ou migratoires pour d'autres pays. Alors que pour la France, la priorité doit être au maintien de la PAC.

M. Guillaume a aussi souligné la nécessité de "faire baisser la tension" chez les agriculteurs français à la veille de l'inauguration du salon de l'agriculture.

Emmanuel Macron "est à Bruxelles, il va passer deux jours, deux nuits, et peut-être que si les débats se poursuivent à Bruxelles, il ne sera pas là demain matin pour l'inauguration (du Salon de l'agriculture NDLR) pour défendre le budget de la PAC", avait averti le ministre vendredi sur LCI.

Il a enjoint les agriculteurs à ne pas perturber le salon. "On a rarement vu des organisateurs perturber leur propre salon, ne sabotez pas votre plus belle vitrine de l'année", a-t-il dit.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
6 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

"Nous nous préparons à devoir faire face à un climat économique entièrement nouveau du fait de la crise du COVID-19"...

Publié le 27/03/2020

Le secteur du tourisme à Paris a été affecté par un ralentissement sur le 1er trimestre 2019 dû au mouvement des gilets jaune et par un second ralentissement en décembre 2019 relatif aux…

Publié le 27/03/2020

Thierry Lescasse reprend les fonctions de Benoît Jacheet, dont la mission prend fin avec l'aboutissement du plan de restructuration financière...

Publié le 27/03/2020

Le Groupe CAFOM, acteur majeur de l'équipement de la maison en Europe et en Outre-Mer, fait un point sur l'impact à ce jour de l'épidémie de Covid-19...

Publié le 27/03/2020

ALD dit surveiller étroitement l'évolution du Covid-19 (Coronavirus) et a mis en place les mesures nécessaires pour maintenir la continuité de ses...