En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Le grand débat national "sera opérationnel au 15 janvier", assure Jouanno

| AFP | 243 | 3.67 par 3 internautes
Chantal Jouanno, à Paris le 28 octobre 2015
Chantal Jouanno, à Paris le 28 octobre 2015 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

La présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), Chantal Jouanno, qui s'est retirée mardi du "grand débat national" qu'elle devait piloter après la polémique suscitée par son salaire a assuré mercredi qu'il serait, comme prévu, "opérationnel au 15 janvier".

"On met en place toute l'organisation, on a mis en place toute la méthode, et il sera opérationnel au 15 janvier, ça c'est prêt", a déclaré sur France Inter l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, en précisant qu'il "appartient au gouvernement de trouver maintenant les bons pilotes de ce débat national".

"Mme Jouanno a réussi à faire tout le travail préparatoire d'organisation du grand débat, elle a permis que ce grand débat souhaité par le président de la République se tienne dans de bonnes conditions et son retrait, en tout cas c'est ce qu'elle pense, permettra plus de sérénité", a commenté la porte-parole des députés LREM Aurore Bergé sur France 2.

"Le gouvernement prend acte de la décision de Chantal Jouanno et proposera à l'issue du séminaire gouvernemental (mercredi, Ndlr) une organisation et un mode de pilotage du +Grand débat national+ qui présenteront des garanties équivalentes en termes d’indépendance et de neutralité", a réagi mardi auprès de l'AFP Matignon.

"Ce débat porte quand même fondamentalement sur la question du pouvoir d'achat et de la justice sociale et l'ensemble de ces rémunérations (des présidents d'autorités indépendantes) sont considérées par nombre de personnes qui se sont exprimées comme injustes, donc comment voulez-vous piloter un débat et en même temps incarner ou porter ce sentiment d'injustice?", a expliqué Mme Jouanno pour justifier son retrait après la polémique sur son salaire (14.666 euros bruts mensuels).

Mme Jouanno a également réitéré son désaccord avec des membres du gouvernement, comme Marlène Schiappa ou Benjamin Griveaux, sur le périmètre du débat. Selon elle, "c'est une méconnaissance du débat public que de considérer que les personnes vont ne pas pouvoir porter les sujets qu'elles souhaitent porter sur la table", comme par exemple le mariage pour tous.

Elle trouverait aussi "très intéressant" d'en savoir plus sur les révélations sur son salaire car "quand on attaque sur ce terrain, c'est très clairement pour porter atteinte au débat public", accuse-t-elle.

"Vous n'imaginez pas combien de fois la Commission a été attaquée en essayant de la bâillonner, en essayant de porter atteinte à son indépendance et c'est très clairement l'objectif de cette polémique in fine, c'est de dire : tiens, on va peut-être en profiter pour supprimer cette commission qui dérange", a-t-elle dénoncé.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…