En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
-
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
-
DAX PTS
12 430.88
-
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.174
-0.08 %

Le gouvernement va supprimer 25 petites taxes d'ici à 2020 annonce Darmanin

| AFP | 406 | 5 par 1 internautes
Gérald Darmanin quitte l'Elysée le 11 juillet  2018
Gérald Darmanin quitte l'Elysée le 11 juillet 2018 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

Le gouvernement va supprimer 25 petites taxes d'ici à 2020, "dont une vingtaine l'année prochaine", pour un montant total de 400 millions d'euros, a annoncé mercredi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

"Nous allons supprimer 25 petites taxes, celles qui ont moins de 150 millions d'euros de rendement, dans les deux prochains budgets", a déclaré M. Darmanin lors d'une rencontre à Bercy avec plusieurs centaines de cadres de son administration.

"Nous avons prévu 400 millions d'euros pour ces deux années", a ajouté le ministre, en précisant qu'"une vingtaine" de ces taxes seraient supprimées dès le projet de loi de finances pour 2019.

Le ministre avait déjà annoncé au printemps de suppressions de certaines taxes à faibles rendements, mais seulement pour l'année 2019, et sans préciser le nombre d'impôts concernés. Le chiffre évoqué était alors de 200 millions d'euros.

Les taxes à faible rendement, comme la "taxe sur les farines" ou la "taxe ski de fond" servant à financer les sports nordiques, font l'objet de critiques récurrentes, étant accusées d'accroître la complexité du système fiscal français.

Dans un rapport remis au gouvernement au début du quinquennat de François Hollande, l'Inspection générale des Finances (IGF) avait recommandé de supprimer entre 90 et 120 petites taxes pour concentrer "le financement des acteurs publics sur un nombre limité de grandes impositions".

Mais cette "remise à plat" n'a pas eu lieu, seules une quinzaine de taxes ayant été supprimées entre 2014 et 2017, selon l'Observatoire des politiques budgétaires et fiscales du cabinet EY, qui fait état de dix taxes nouvelles créées sur cette période.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

  A propos du contrat Rafale en Inde     Saint-Cloud, le 21 septembre 2018 - A propos du contrat signé en 2016 avec l'Inde pour la fourniture de 36 avions de combat…

Publié le 21/09/2018

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...