En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

Faure: le gouvernement "au milieu du gué" vers une agriculture "durable"

| AFP | 278 | 1 par 1 internautes
Le secrétaire général du Parti Socialiste lors d'un rassemblement le 8 septembre 2018 à Le Relecq-Kerhuon dans le Finistère
Le secrétaire général du Parti Socialiste lors d'un rassemblement le 8 septembre 2018 à Le Relecq-Kerhuon dans le Finistère ( FRED TANNEAU / AFP/Archives )

Le Premier secrétaire du PS Olivier Faure a estimé mercredi que le gouvernement était "au milieu du gué" dans la transition vers une agriculture "durable", tandis que Benoît Hamon (Générations) lui a demandé de diminuer les marges de la grande distribution.

A la tête d'une délégation socialiste au Salon de l'agriculture, M. Faure a notamment rencontré l'interprofession des producteurs de lait (Cniel), du bétail et de viande (Interbev), et les syndicats agricoles.

Interrogé sur les propos d'Emmanuel Macron, qui a appelé samedi à "réinventer" la politique agricole commune (PAC) afin d'assurer la "souveraineté alimentaire, environnementale et industrielle" du continent européen, Olivier Faure a jugé : "Aujourd'hui ce qui est central c'est l'accompagnement des agriculteurs pour la transition vers une agriculture durable et de qualité. On ne peut pas dire qu'ils n'ont rien fait, mais ils sont au milieu du gué".

"Par exemple sur les revenus, ils ont cherché dans la bonne direction, mais ils n'ont pas créé les bons outils de régulation", a poursuivi le député de Seine-et-Marne, citant la loi Egalim sur l'agriculture et l'alimentation, promulguée en octobre.

Il a taclé le chef de l’État : "Le problème d'Emmanuel Macron, c'est qu'il est un énarque qui a toujours au grand oral les félicitations du jury, mais quand on passe à l'écrit c'est plus compliqué, sa copie est incomplète et floue, car il veut être dans le +En même temps+".

Dominique Potier, député et secrétaire national du PS à l'Agriculture, a quant à lui dénoncé auprès de l'AFP la tendance à l'"agrandissement des fermes qui fait perdre de la valeur ajoutée" aux producteurs et "les concurrences stériles des pays européens entre eux sur le lait".

De son côté, l'ancien socialiste et fondateur de Générations Benoît Hamon, qui a visité mercredi les stands de la Fédération nationale d'Agriculture biologique (FNAB), de l'ONG "Pour une autre PAC", de l'INRA et des syndicats, a "appelé le gouvernement à nous sortir de cette construction des prix qui donne le maximum des marges à la grande distribution et le minimum de bénéfices pour les agriculteurs". "Mais cela suppose une volonté politique qui manque", a-t-il accusé.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…

Publié le 22/03/2019

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 3,5 ME

Publié le 22/03/2019

L’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d’Elior Group a décidé de distribuer un dividende de 0,34 euro par action, au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2018 et a offert aux…

Publié le 22/03/2019

L'Olympique Lyonnais confirme que des discussions exclusives ont été engagées avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein...