En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 848.40 PTS
-0.99 %
4 841.5
-0.97 %
SBF 120 PTS
3 852.96
-1.01 %
DAX PTS
10 852.83
-0.66 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.127
-0.72 %

Le Gendre veut "un nouvel élan" pour les députés LREM, comme pour le gouvernement

| AFP | 326 | Aucun vote sur cette news
Le député LREM Gilles Le Gendre pose pour l'AFP à Paris, le 15 juin 2017
Le député LREM Gilles Le Gendre pose pour l'AFP à Paris, le 15 juin 2017 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Le chef de file des députés LREM, Gilles Le Gendre, a souhaité "un nouvel élan" pour le groupe majoritaire, qui s'est doté mardi d'une nouvelle direction, comme pour le gouvernement, sans toutefois convaincre tous les "marcheurs".

"C'est un hasard de calendrier finalement assez heureux : le gouvernement d'Edouard Philippe va prendre un nouvel élan, le groupe parlementaire aussi", a lancé en conférence de presse son président, sans davantage de précisions sur le remaniement attendu.

"L'objectif politique est le même" pour le groupe de 310 députés que pour le gouvernement: "maintenir le cap politique" et poursuivre "la transformation en profondeur de notre pays au service des Français" avec "un rythme qui n'a aucune vocation à ralentir", a-t-il affirmé.

"A un moment donné, qu'il faille redonner de l'énergie, recharger les batteries (...), c'est une idée qui s'est imposée un peu par le fruit des circonstances (par le départ de Gérard Collomb, ndlr) mais aussi par une volonté qui montait un peu partout, au gouvernement et dans ce groupe", a précisé l'élu de Paris, réputé proche de Matignon.

Après son élection il y a trois semaines pour succéder à Richard Ferrand, M. Le Gendre, favorable à une "collégialité", s'est adjoint après un appel à candidatures cinq nouveaux vice-présidents, présentés mardi matin devant le groupe et validés par acclamation. Les porte-parole sont, eux, reconduits.

Jusqu'alors chef de file LREM de la commission des Finances, Amélie de Montchalin (Essonne), qui s'était elle-même présentée pour la présidence du groupe, devient première vice-présidente.

Nicolas Démoulin (Hérault) est chargé de la communication, Fiona Lazaar (Val d'Oise) de "l'animation politique et l'innovation", Bruno Questel (Eure) des "relations institutionnelles et avec les territoires" et Véronique Riotton (Haute-Savoie) de "la valorisation des talents et l'organisation générale".

"Une équipe renouvelée aux accents des territoires", s'est félicitée sur twitter Nicole Le Peih. Mais "à voir à l'usage", a lâché à l'AFP un député confessant avoir "dû aller sur la fiche Wikipédia de certains".

"C'est Montchalin avec des +nobody+ (inconnus), Le Gendre et elle auront les mains libres", a raillé un autre. Choix "pas très politique", à rebours d'un "nouveau souffle", selon un troisième.

"Un de nos défis est de poursuivre la construction de l'identité politique du groupe", composé de profils divers issus de droite comme de gauche, a affirmé M. Le Gendre, annonçant la création d'un "conseil politique". Se démarquant quelque peu de son prédécesseur, il a promis de faire vivre le débat, qui est "une force, pas une faiblesse, même quand il déborde".

Quid des relations avec l'exécutif? L'embauche de Vincent Caure, jusqu'alors chargé de mission à l'Elysée, comme chef de cabinet, ainsi que de Pierre Herrero, ex-directeur de campagne des législatives, comme secrétaire général du groupe LREM, n'ont pas été "imposés par l'Elysée", a assuré M. Le Gendre. Mais au fond, "ça ne m'aurait pas gêné, nous ne sommes pas en confrontation, pas pour nous tenir tête".

reb/chl/dch

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Les marchés actions se replient nettement en raison de craintes sur la croissance mondiale. En Chine, la croissance de la consommation en novembre est au plus bas depuis 15 ans à +8,1% et la…

Publié le 14/12/2018

Rothschild & Co remplacera Solocal Group au sein de l’indice SBF 120 à partir du 24 décembre 2018, a annoncé Euronext.source : AOF

Publié le 14/12/2018

La situation demeure toujours délicate pour Ford Motor en Chine. Le constructeur automobile américain vient d'y constater un recul de ses ventes de 55% à 52 434 véhicules pour le mois de novembre…

Publié le 14/12/2018

Le titre casse un large canal baissier en place depuis mai dernier. Du côté des indicateurs techniques, les cours évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 séances tandis que le RSI…

Publié le 14/12/2018

LVMH a frappé un grand coup. Le groupe français a conclu un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels haut de gamme Belmond. La transaction valorise les fonds propres de Belmond 2,6 milliards de…