En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 053.78 PTS
-0.61 %
5 064.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 061.38
-0.38 %
DAX PTS
11 538.26
-0.13 %
Dowjones PTS
25 360.80
-0.33 %
7 115.23
+0.11 %
1.147
-0.32 %

Le FN veut une police de proximité concentrée sur les "cambriolages" et l'"invasion migratoire" avant le "harcèlement"

| AFP | 298 | Aucun vote sur cette news
Julien Sanchez, maire de Beaucaire et porte-parole du FN, à Nîmes, dans le Gard, le 7 janvier 2016
Julien Sanchez, maire de Beaucaire et porte-parole du FN, à Nîmes, dans le Gard, le 7 janvier 2016 ( PASCAL GUYOT / AFP/Archives )

Le Front national a plaidé mardi pour que la future police de sécurité du quotidien souhaitée par Emmanuel Macron se concentre d'abord sur les "problèmes les plus prédominants dans le pays", "deal", "cambriolages" et "invasion migratoire", avant le harcèlement des femmes.

Alors que le chef de l'Etat a annoncé dimanche que la future police de sécurité du quotidien "aura dans ses priorités la lutte contre le harcèlement et en particulier dans les transports", Julien Sanchez, l'un des porte-parole du FN, a estimé lors d'une conférence de presse au siège du parti à Nanterre qu'il "faudrait d'abord qu'elle agisse sur les problèmes les plus prédominants dans le pays".

M. Sanchez a listé le "deal" de drogue, les cambriolages --"c'est aussi comme un viol, car quand on rentre chez soi, on n'a plus rien, et ça c'est un vrai sujet en matière de sécurité"--, et "l'invasion migratoire organisée par le gouvernement".

"Ca, c’est de la proximité, ça, ce sont des problèmes du quotidien pour les Français aujourd'hui" a lancé le porte-parole.

"Le harcèlement de rue", est-il convenu, "ça existe pour beaucoup de femmes aujourd'hui en France, donc une police de proximité peut avoir un sens sur ces questions si on se pose les bonnes questions sur qui sont les agresseurs".

Alors qu'un mot-dièse #balancetonporc appelant à dénoncer le harcèlement sexuel au travail est devenu viral sur Twitter ces derniers jours, M. Sanchez a estimé que "si ça permet de voir des faits réels de portée grave, et d'y donner des suites, tant mieux!"

"Ca doit pas tomber dans la stigmatisation et la dénonciation si c'est pas avéré", a-t-il ajouté.

Pour Sébastien Chenu, député FN du Nord et autre porte-parole du FN, "les personnes qui ont fait ce hashtag mettent le doigt sur une problématique de société crue derrière laquelle il y a beaucoup d'hypocrisie et sur laquelle il serait temps de se pencher".

D'après lui, le "vrai débat" c'est la question de "revenir peut être sur les délais de prescription" en matière de harcèlement ou d'agressions sexuelles, "c’est-à-dire jusqu’à quand on peut dénoncer et de quelle façon".

Le FN "souhaite être du côté de ceux qui libèrent la parole des faibles", a assuré M. Chenu.

Le service d'ordre du parti d'extrême droite a refusé l'accès à la conférence de presse à trois journalistes de l'émission Quotidien (TMC) de Yann Barthès.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

BepiColombo a été lancée avec succès...

Publié le 22/10/2018

Rallye (+4,05% à 10,40 euros) continue de faire les gros titres, avec comme sujet principal, la réduction de sa dette. Le groupe a annoncé ce matin que sa filiale Go Sport avait reçu une offre…

Publié le 22/10/2018

Manta Air, la nouvelle compagnie aérienne intérieure de la République des Maldives, a fait l’acquisition de ses deux premiers ATR 72-600 par l’intermédiaire de Nordic Aviation Capital (NAC).…

Publié le 22/10/2018

L'agence de notation AM Best a récemment attribué à Coface North America Insurance Company la note de solidité financière ‘A’ (Excellent). Celle-ci s’accompagne d’une perspective «…

Publié le 22/10/2018

Korian conclut un partenariat avec CAREIT et Primonial REIM dans le cadre du programmede reconfiguration de son parc immobilier, destiné à accélérer...