En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.13 PTS
+1.87 %
4 889.5
+1.91 %
SBF 120 PTS
3 889.93
+1.82 %
DAX PTS
10 914.89
+1.25 %
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.00 %
1.134
+0.24 %

Le FN soutient le "cri" du personnel des Ehpad

| AFP | 295 | Aucun vote sur cette news
Une employée d'un Ehpad manifeste à Marseille le 30 janvier 2018 lors d'une journée de mobilisation
Une employée d'un Ehpad manifeste à Marseille le 30 janvier 2018 lors d'une journée de mobilisation ( ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP )

Le FN a apporté mardi son soutien au "cri" du personnel en grève des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

"Je soutiens aujourd'hui, au nom du FN, ce mouvement dans les Ehpad. C'est un cri du coeur des personnels de ces Ehpad qui sont livrés à eux-mêmes, qui ne sont pas en effectifs suffisants", a déclaré lors d'un point de presse Julien Sanchez, porte-parole du FN et maire de Beaucaire (Gard).

"Les personnes âgées, ça n'intéresse pas beaucoup en France le gouvernement, qui préfère s'occuper de l'aide médicale d'Etat et de l'immigration massive, qui nous coûtent une fortune", a fustigé le responsable frontiste.

M. Sanchez a rappelé que la présidente du FN, Marine Le Pen, avait proposé lors de la campagne pour l'élection présidentielle de "créer un cinquième risque de la Sécurité sociale consacré à la dépendance" et que son premier déplacement lors de la campagne officielle avait eu lieu dans un Ehpad en février 2017.

Le président des Patriotes Florian Philippot, ancien numéro deux du FN, a aussi apporté son soutien aux grévistes des Ehpad, jugeant "pas acceptable" la réforme de leur financement.

Cette grève est "l'expression d'une détresse qui frappe l'ensemble des services publics de notre pays" et la conséquence "d'une austérité délétère imposée par Bruxelles", selon lui.

Des personnels au chevet des personnes âgées sont en grève mardi partout en France pour réclamer davantage de moyens afin de s'occuper "dignement" des aînés, une mobilisation inédite soutenue par des familles de résidents des maisons de retraite.

Jeudi, le gouvernement avait annoncé 50 millions d'euros supplémentaires pour les Ehpad en difficulté, qualifiés de "broutille" par les représentants des personnels.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

      12 décembre 2018       Déclaration du nombre total des droits de vote et du nombre d'actions composant le capital social     (articles…

Publié le 12/12/2018

C’est désormais officiel : Anne Rigail est nommée directrice générale d’Air France. Elle était jusqu’à présent directrice générale adjointe client d’Air France. Elle devient ainsi la…

Publié le 12/12/2018

Insurgency: Sandstorm...

Publié le 12/12/2018

Chargeurs annonce le lancement de sa nouvelle ligne de production Techno Smart pour Chargeurs Protective Films pour la fin du premier semestre 2019, soit six mois en avance sur le calendrier initial.…

Publié le 12/12/2018

Albioma flambe de plus de 13% à 17,8 euros après l'entrée à son capital du fonds d'investissement Impala, contrôlé par l'homme d'affaires Jacques Veyrat. Ce dernier a acquis les 5,5% détenus…