En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
+0.68 %
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
+0.73 %
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.139
+0.01 %

Le Drian annonce le lancement des "Progressistes bretons-Breizh Lab"

| AFP | 308 | Aucun vote sur cette news
Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le 7 novembre 2018 à Charleville-Mézières
Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le 7 novembre 2018 à Charleville-Mézières ( Ludovic MARIN / AFP/Archives )

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a appelé samedi tous les "progressistes bretons", élus, acteurs associatifs ou économiques, à le rejoindre au sein d'un nouveau mouvement, un "laboratoire d'idées", pour "contribuer à refonder l'Europe", à six mois des élections.

Baptisé "Progressistes bretons-Breizh Lab", ce mouvement n'est "pas un mouvement politique". Il doit permettre de "rassembler" des élus et sympathisants de diverses sensibilités politiques, issus notamment du PS, du MoDem, de La République en marche (LREM), de la droite modérée ou encore des Régionalistes, a expliqué l'ancien président de la région Bretagne aux quotidiens Le Télégramme et Ouest France.

Développement économique, engagement européen, "valeurs écologiques" et "humanistes": ce "laboratoire" doit permettre de "faire ensemble la Bretagne du progrès", à six mois d'élections européennes pouvant être marquées par une montée du populisme.

"L'Europe est en danger", a prévenu M. Le Drian. La Bretagne a donc "une forme de responsabilité historique" et doit être "à l'avant-garde d'une Europe qui réaffirme ses valeurs d'humanisme", a-t-il jugé.

Mais le mouvement n'a "pas vocation a présenter des listes", a précisé le ministre, qui souhaite "rester au gouvernement le temps que le président de la République le souhaitera" et n'entend pas briguer de nouveau mandat. "Pour moi, le temps des élections est révolu", a-t-il dit.

Le mouvement vise à "maintenir la dynamique européenne" de la Bretagne et à lui permettre de "contribuer à la refondation de l'Europe", a-t-il plus tard précisé à l'AFP.

Jean-Yves Le Drian et ses soutiens se réuniront pour une assemblée fondatrice le 16 décembre à Lorient, ville dont il fut le maire, puis "un nouveau rassemblement se tiendra fin janvier à Saint-Brieuc" si l'appel est entendu, a-t-il indiqué.

Plusieurs élus ont déjà annoncé sur Twitter rejoindre le mouvement, comme le député LREM du Finistère Didier Le Gac, les députés d'Ille-et-Vilaine Laurence Maillart-Méhaignerie (LREM) et François André (apparenté LREM), la vice-présidente de la région Bretagne Anne Gallo, ou encore le député du Morbihan Gwendal Rouillard (LREM).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…