En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 872.19 PTS
+1.62 %
4 875.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 886.55
+1.69 %
DAX PTS
11 146.40
+2.09 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.00 %
6 718.45
+0.00 %
1.140
+0.09 %

Le député Son-Forget, auteur de dérapages sur Twitter, quitte LREM

| AFP | 383 | Aucun vote sur cette news
Joachim Son-Forget, député des Français de l'étranger, à Lausanne, le 9 juin 2017
Joachim Son-Forget, député des Français de l'étranger, à Lausanne, le 9 juin 2017 ( Fabrice COFFRINI / AFP/Archives )

Le député Joachim Son-Forget, convoqué dans deux semaines par le bureau du groupe LREM après des propos sexistes contre la sénatrice EELV Esther Benbassa, a quitté samedi le parti présidentiel et son groupe parlementaire, selon une information de Valeurs actuelles confirmée samedi à l'AFP par l'intéressé.

Le représentant à l'Assemblée nationale des Français de Suisse et du Liechtenstein a dit à l'hebdomadaire conservateur continuer de soutenir le président Emmanuel Macron, mais ne pas exclure de "constituer une liste aux élections européennes et de créer un parti, quitte à continuer à utiliser la satire et des méthodes de communication innovantes".

"Le bureau du groupe LREM et moi-même prenons acte de la démission, annoncée ce jour par voie de presse, de Joachim Son-Forget de notre groupe parlementaire", a tweeté le patron des députés LREM, Gilles Le Gendre. Le cas de M. Son-Forget devait être examiné le 14 janvier par ce bureau en vue d'éventuelles sanctions. Son départ ramène à 305 le nombre de députés membres du groupe.

Déjà dans le collimateur d'une lettre d'avertissement de son parti pour des propos sexistes contre Esther Benbassa, le député a signé depuis jeudi soir de nombreux tweets assez éloignés de la réserve attendue d'un député.

Il a raconté samedi sur Twitter: "J'ai été suspendu, ce n'était pas une lettre d'avertissement. Du coup, âpres échanges téléphoniques non fructueux, j'ai pris ma décision après l'avoir annoncée au président (du groupe). Pas de drame mais de la constance".

De son côté, la sénatrice EELV Esther Benbassa s'est réjouie sur le réseau social du départ de LREM de Joachim Son-Forget: "Le sexisme en politique, ça ne passe plus, ça casse. Un seul espoir: qu'il ne passe plus nulle part. C'est notre combat commun à toutes et tous."

Un peu avant minuit jeudi, il avait commencé par un selfie posté par le député avec une peluche de blaireau, où il s'en prenait à ceux, dont ses collègues LREM, qui avaient critiqué ses propos envers Mme Benbassa.

"Dédicace spéciale à tous les trolls, collègues hypocrites déversant leur fiel, poltrons cachés dans leur anonymat, et toute ma compassion envers les binaires et les coincés au level 1, le boss de fin étant trop subtil et trop intelligent pour eux", avait-il légendé.

Plus tard, le député a posté une vidéo de lui tirant avec un fusil de sniper - un de ses hobbies - ou des photomontages le montrant en personnage de dessin animé ou en joueur de foot avec le maillot de la Suisse devant le drapeau du Kosovo - dont il a reçu il y a quelques mois un certificat de nationalité.

Le parlementaire, médecin de profession, avait dans son viseur une citation anonyme de députés LREM cités dans le journal Le Monde et le qualifiant de "psychologiquement perturbé".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

Schlumberger a réalisé au quatrième trimestre 2018 un bénéfice net de 538 millions de dollars, ou 39 cents par action, contre une perte de 2,26 milliards, ou 1,63 dollar par action, un an plus…

Publié le 18/01/2019

IDI, groupe coté spécialiste du capital investissement, a pris une participation minoritaire dans Group Label pour un investissement en fonds propres de 12 millions d’euros. Group Label…

Publié le 18/01/2019

GameStop, le premier distributeur mondial de jeux vidéo, a enregistré des ventes meilleures que prévu en fin d’année. Sur la période de 9 semaines s’étant achevée le 5 janvier, ses revenus…

Publié le 18/01/2019

Neopost annonce la nomination de Martha Bejar (57 ans), experte américaine dans le domaine des logiciels, en qualité d’administratrice indépendante au Conseil d`administration et ce, à compter…

Publié le 18/01/2019

Le titre se retourne à la hausse au-dessus du support à 24.64 euros. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont sur le point d'effectuer un croisement…