En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 847.53 PTS
-
4 824.00
-0.43 %
SBF 120 PTS
3 868.16
+0.00 %
DAX PTS
11 090.11
-
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
+0.00 %
1.136
+0.01 %

Le député Son-Forget, auteur de dérapages sur Twitter, fonde son parti

| AFP | 320 | Aucun vote sur cette news
Joachim Son-Forget, député des Français de l'étranger, à Lausanne, le 9 juin 2017
Joachim Son-Forget, député des Français de l'étranger, à Lausanne, le 9 juin 2017 ( Fabrice COFFRINI / AFP )

Le député Joachim Son-Forget, qui a quitté LREM et son groupe parlementaire après des propos sexistes contre la sénatrice EELV Esther Benbassa, a annoncé qu'il fondait son propre parti politique et une liste aux européennes.

Le représentant à l'Assemblée nationale des Français de Suisse et du Liechtenstein, connu désormais pour ses dérapages, a décidé de lancer son parti politique, nommé "Je suis Français et Européen".

"Mon parti va défendre l'exemplarité des élites. Nous défendrons aussi la réduction du train de vie de l'État, la baisse des dépenses publiques, une culture française qui va de Diderot à Booba, le tout mâtiné d'humour et d'impertinence qui ont longtemps fait la fierté de la France", a affirmé le député à l'hebdomadaire Le Point.

"À quoi ça sert de prendre des gens de la société civile s’ils n’ont plus le droit d’expliquer ce qu’ils étaient dans la société civile et qu’ils ressemblent à des photocopies les uns des autres", a-t-il déclaré mercredi sur Franceinfo, quelques jours après avoir quitté le parti présidentiel, qu'il juge "vieux".

Par ailleurs, il a décidé de lancer une liste pour les élections européennes de mai 2019: "On fera comme tout le monde. On fera semblant de faire une consultation et puis à la fin on dira ce qu’on a envie de dire nous puisque de toute façon on a tout prévu avant", a indiqué M. Son-Forget.

"Pour la liste, je pense qu’on ne va prendre de toute façon que des copains à nous ou des copains des copains parce que de toute manière, c’est toujours comme ça que les autres font", a-t-il poursuivi, tout en précisant qu'il se sentait "libéré" et "délivré".

Le cas de M. Son-Forget doit être examiné le 14 janvier par le bureau exécutif de LREM en vue d'éventuelles sanctions, avait annoncé fin décembre Gilles Le Gendre, le patron des députés "marcheurs". Son départ ramène à 305 le nombre de députés membres du groupe.

Depuis, M. Son-Forget a signé de nombreux tweets assez éloignés de la réserve attendue d'un député.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

Les marchés actions européens sont attendus en baisse ce mercredi. Les craintes autour de la santé de l'économie mondiale perdurent. A cela s'ajoutent les incertitudes sur le dossier du commerce…

Publié le 23/01/2019

L'EUR/USD approche de son support à 1.1300

Publié le 23/01/2019

Neopost annonce l’acquisition de Parcel Pending, spécialiste des consignes automatiques sur le marché américain. Après avoir procédé à une revue stratégique de son portefeuille d'activités…