5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le Costa Rica, la "Suisse de l'Amérique centrale"

| AFP | 158 | Aucun vote sur cette news
Vue de la capitale San José en décembre 2017
Vue de la capitale San José en décembre 2017 ( Ezequiel BECERRA / AFP )

Le Costa Rica, qui organise des élections générales dimanche, est un petit pays vivant de l'écotourisme, réputé pour sa tradition démocratique et sa stabilité politique, souvent qualifié de "Suisse de l'Amérique centrale".

- Un pays sans armée -

Le pays, qui compte 4,86 millions d'habitants (Banque mondiale 2016), est indépendant depuis 1821 et considéré comme un modèle de démocratie en Amérique centrale.

En 1948, une brève guerre civile, la dernière de l'histoire du pays, aboutit à l'abolition de l'armée et marque l'entrée du Costa Rica dans une longue période de stabilité politique.

Dans les années 1980, alors que plusieurs pays centraméricains sont en proie à des guerres civiles, le Costa Rica, pays neutre, leur propose un plan de paix qui, en 1987, vaut au président Oscar Arias Sanchez le prix Nobel de la Paix.

Sur le plan international, le pays a fait du désarmement sa priorité et milite pour l'élimination totale des armes nucléaires et le renforcement du régime de non-prolifération nucléaire.

Il connaît cependant ces dernières années une hausse de la criminalité, due essentiellement à l'essor du trafic de drogue, qui ravage ses voisins.

En 2017, les morts violentes ont culminé à 603 (chiffre provisoire), soit 12,1 homicides pour 100.000 habitants.

- Paradis vert -

La richesse de son environnement lui vaut parfois le surnom de "démocratie verte". Il a attiré 2,9 millions de touristes en 2016, émerveillés par ses plages paradisiaques des côtes pacifique et caraïbe, ses épaisses forêts tropicales et ses imposants volcans.

Les réserves naturelles couvrent un quart de ce petit territoire de 51.000 km2, qui renferme 5% de la biodiversité mondiale.

C'est un des rares pays à avoir interdit la chasse sportive et à ne pas s'être laissé séduire par les sirènes de l'exploitation minière ou pétrolière, principales ressources de nombreux Etats latino-américains.

Au cours de la dernière décennie, l'environnement a cependant été durement mis à mal par le développement économique: administration déficiente des aires protégées, pollution croissante de l'air, des sols et des cours d'eau, dégâts provoqués par la culture de l'ananas, dont le pays est le premier exportateur mondial.

Le Costa Rica est néanmoins le seul pays tropical qui a réussi à inverser la déforestation, souligne la Banque mondiale.

Il a aussi mis le paquet sur l'énergie propre, dépassant en novembre 2017 la barre des 300 jours dans l'année de production électrique générée exclusivement par des ressources renouvelables.

- 25 ans de croissance régulière -

Le Costa Rica a connu 25 ans de croissance économique régulière, grâce à l'ouverture aux investissements étrangers et à une libéralisation progressive du commerce extérieur.

Le PIB par habitant a triplé depuis 1960. La croissance a atteint en moyenne 4,5% entre 2000 et 2013. La Banque mondiale table sur une croissance ralentie à 3,9% en 2017 et à 3,7% en 2018.

Le pays affiche un des taux de pauvreté les plus faibles d'Amérique latine et des Caraïbes (20,5% en 2016).

Il s'est doté d'un système de protection sociale de haut niveau et a investi dans l'éducation.

Il se situe au 66e rang mondial sur 188 pour son indice de développement humain (Pnud 2016).

En 2014, les deux partis de droite (PLN et Parti Unité sociale-chrétienne, PUSC) qui se partageaient le pouvoir depuis les années 1960 ont subi une défaite historique avec l'élection à la présidence du centriste Luis Guillermo Solis.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

Le Premier ministre, qui visitait vendredi une usine L'Oréal, n'est pas inquiet après l'annonce par Nestlé de la non reconduction du pacte d'actionnaires qui le lie à la famille Bettencourt…

Publié le 16/02/2018

Le Gabon a annoncé vendredi la réquisition de la SEEG, filiale eau et électricité du groupe français, ainsi que son intention de résilier son contrat de concession.

Publié le 16/02/2018

Le désaccord concernant les conditions de diffusion des chaînes de TF1 sur le réseau d'Orange se poursuit. Orange a annulé des campagnes publicitaires prévues sur TF1...

Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

CONTENUS SPONSORISÉS