En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
+1.53 %
5 178.50
+1.66 %
SBF 120 PTS
4 141.15
+1.67 %
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+2.94 %
1.157
-0.08 %

Le compte Twitter de Trump désactivé par un employé du réseau social

| AFP | 705 | 4 par 1 internautes
Le président Donald Trump, le 2 novembre 2017, dans les jardins de la Maison Blanche à Washington
Le président Donald Trump, le 2 novembre 2017, dans les jardins de la Maison Blanche à Washington ( SAUL LOEB / AFP )

Un employé de Twitter sur le départ s'est amusé à désactiver le compte du président américain Donald Trump jeudi, vite rétabli au bout de quelques minutes, a annoncé le réseau social.

Vers 19H00 (23H00 GMT), les visiteurs du compte @realDonaldTrump ont ainsi été accueillis par le message: "Désolé, cette page n'existe pas".

Twitter avait auparavant annoncé que le compte de Donald Trump avait été désactivé "par inadvertance" à la suite d'une erreur commise par un employé du réseau social: "Plus tôt aujourd'hui, le compte @realDonaldTrump a été désactivé par inadvertance à cause d'une erreur humaine commise par un employé de Twitter", avait tweeté le groupe.

"Le compte a été coupé pendant onze minutes et a depuis été rétabli", avait-il ajouté, précisant qu'une enquête interne était en cours et que "les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise pas à l'avenir" étaient prises.

Mais "nous avons découvert à travers notre enquête que cette coupure a été provoquée par un employé de Twitter qui l'a fait lors de son dernier jour de travail", a ensuite révélé le groupe.

Le président américain a réagi sur son réseau social préféré vendredi matin, 12 heures après l'incident. "Mon compte Twitter a été désactivé pendant 11 minutes par un employé voyou. Je pense que les nouvelles sont enfin en train de se répandre et d'avoir un impact", a-t-il écrit.

- Controverse sur la sécurité -

Ce compte personnel --il a un compte officiel @Potus qui sert peu, avec 20,9 millions d'abonnés-- est le moyen de communication de prédilection du président américain et compte plus de 41,7 millions d'abonnés.

Il y annonce des mesures, lance des invectives et fait des commentaires --parfois désobligeants-- sur les personnes, de son camp ou non, n'ayant pas ses faveurs. Il envoie quasi-quotidiennement ces messages en 140 caractères maximum.

La brève interruption a suscité une controverse sur la sécurité de ce compte personnel et les conséquences potentiellement graves d'éventuels messages faussement attribués au président.

"C'est choquant de voir qu'un employé quelconque de Twitter puisse fermer le compte du président. Que se passerait-il s'il avait à la place tweeté de faux messages?", s'est interrogé sur Twitter Blake Hounshel, rédacteur en chef du magazine Politico.

"Sérieusement, que se serait-il passé si cette personne avait tweeté à propos d'une frappe nucléaire imaginaire sur la Corée du Nord?", a-t-il ajouté.

Nombre d'utilisateurs de Twitter se félicitaient de la fermeture temporaire du compte de M. Trump, certains estimant même que l'employé responsable, non identifié, "mérite une médaille".

"Le compte Twitter de Trump a été désactivé durant 11 minutes et j'ai tout à coup pensé que je replongeais dans la vraie timeline où les choses ne sont pas aussi absurdes", a tweeté George Takei, un acteur de la série "Star Trek" devenu une personnalité des réseaux sociaux.

Le compte officiel de la Maison blanche @Potus n'a apparemment subi aucune conséquence de l'interruption du compte personnel de M. Trump.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

L'opération de Thales devrait être réalisée peu de temps après l'obtention de toutes les Autorisations Règlementaires, ce qui est envisagé au 1er trimestre 2019.

Publié le 16/10/2018

La box Noviacare by Pharmagest est associée à des capteurs dont l'objectif est d'accompagner le senior dans son quotidien et de détecter les situations à risque éventuelles...

Publié le 16/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/10/2018

Le tronçon complet de la L2 Nord sera mis en circulation le 25 octobre...

Publié le 16/10/2018

Stanislas de Gramont a réalisé l'essentiel de sa carrière chez Danone où il a exercé différentes fonctions de direction générale...