En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 786.19 PTS
-0.56 %
4 783.0
-0.45 %
SBF 120 PTS
3 807.62
-0.63 %
DAX PTS
10 719.13
-0.64 %
Dowjones PTS
24 388.95
+0.00 %
6 613.28
+0.00 %
1.141
+0.15 %

Le Canada veut encadrer les géants d'internet, une "menace" pour sa culture

| AFP | 260 | Aucun vote sur cette news
Les géants d'internet constituent une menace pour la culture du Canada, ont estimé le 14 mars 2018 les autorités fédérales
Les géants d'internet constituent une menace pour la culture du Canada, ont estimé le 14 mars 2018 les autorités fédérales ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Les géants d'internet constituent une menace pour la culture canadienne et il est nécessaire de réformer les politiques culturelles fédérales pour mieux les encadrer, a indiqué mercredi le ministère de la Culture.

"Le gouvernement du Canada reconnait que les grandes entreprises d'internet agissent en dehors des cadres règlementaires et peuvent être une menace à notre culture", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la ministre fédérale du Patrimoine (culture) Mélanie Joly.

Il faut avant tout dépoussiérer la loi sur la Radio-diffusion qui date de 1991 avec un processus de révision qui va être prochainement entamé, a expliqué cette source.

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau semble avoir entendu la colère des milieux culturels et d'une partie de l'opposition qui réclament que les grandes entreprises d'internet soient taxées au même titre que les entreprises canadiennes.

Dans un avenir proche, les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon et autres plateformes numériques) devront "respecter nos politiques culturelles et aussi mieux répartir les bénéfices liés à leur modèle d'affaires", a indiqué Mme Joly au journal Le Devoir, à son retour d'une mission dans la Silicon Valley (Californie) où sont installés la plupart de ces géants.

"Le problème fondamental est que les GAFA ne reconnaissent pas leurs responsabilités", a relevé celle dont la cheffe de cabinet est l'ex-directrice des communications de Google au Canada.

Les géants d'internet "ne reconnaissent pas l'ampleur de leur pouvoir, due à leur taille, à leur portée et à leur impact dans les secteurs comme le journalisme et la culture. Il y a un changement fondamental de culture que les GAFA doivent faire, parce que c'est très préoccupant", a ajouté la ministre.

Mme Joly et son cabinet n'ont toutefois pas été en mesure de préciser un calendrier précis sur ces réformes.

En attendant l'initiative fédérale, le gouvernement du Québec devrait annoncer à la fin du mois une taxe sur la vente des services de streaming de Netflix.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

    CGG   Société anonyme au capital de 7 099 443 euros Siège social : Tour Maine Montparnasse 33 avenue du Maine 75015 Paris 969 202 241 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Ramsay Générale de Santé a nommé Stéphan Vales (46 ans) en tant que directeur du pôle Le Havre à compter du 3 décembre dernier. Ce pôle compte deux établissements en Seine-Maritime,…

Publié le 10/12/2018

ConocoPhillips investira 6,1 milliards de dollars, en 2019 un montant stable par rapport à 2018. Le groupe pétrolier entend verser à ses actionnaires environ 30% de sa génération de cash, contre…

Publié le 10/12/2018

Départ du patron d'Aricent

Publié le 10/12/2018

   En application des dispositions des articles 241-1 à 241-8 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers et du Règlement européen n°596/2014 du 16…