En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-
5 387.50
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 320.54
+0.00 %
DAX PTS
12 561.42
-
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.172
+0.02 %

Le budget de l'Education nationale en hausse de 1,3 milliard en 2018

| AFP | 428 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, le 25 septembre 2017 à l'Hôtel Matignon, à Paris
Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, le 25 septembre 2017 à l'Hôtel Matignon, à Paris ( CHRISTOPHE SIMON / AFP )

La hausse du budget de l'Education, qui reste le premier de l'Etat, sera d'environ 1,3 milliard d'euros l'an prochain, à 51,3 milliards, selon le projet de loi de finances présenté mercredi.

Interrogé dans la matinée sur CNews, le ministre Jean-Michel Blanquer avait évoqué une hausse d'"environ 1,4 milliard".

Le budget est prévu à 51,3 milliards d'euros l'an prochain, hors pensions et retraites. Pour 2019, la prévision est de 52,1 milliards et pour 2020 de 52,6 milliards.

"C'est le budget numéro un de la nation, ça le reste", s'est félicité le ministre.

"Ce gouvernement ne choisit pas simplement de mettre de l'argent en plus, mais aussi d'avoir des priorités, par exemple ce qu'on a fait sur l'école primaire, (...) et on met des moyens au service de ces priorités", a-t-il souligné, en référence notamment au dédoublement des classes de CP dans les quartiers très défavorisés (REP+).

Cette mesure doit, d'ici 2019, concerner 11.100 classes de CP et CE1.

La mise en oeuvre du plan de recrutement du précédent gouvernement s'achèvera cette année, avec 11.802 embauches. François Hollande avait promis 60.000 créations de postes dans l'enseignement durant le quinquennat, dont 54.000 dans l'Education nationale, 5.000 dans l'enseignement supérieur et 1.000 dans l'enseignement agricole, après 80.000 suppressions sous Nicolas Sarkozy.

"On doit savoir faire des économies sur certains sujets pour mieux dépenser sur d'autres. Avec un million d'agents, j'ai des marges de manœuvre", a affirmé M. Blanquer. "Si j'ai une priorité - j'en ai quelques-unes - la première, c'est l'école primaire", a-t-il réaffirmé.

Un plan quinquennal de recrutement de 22.500 accompagnants d'élèves en situation de handicap, à raison de 4.500 par an à compter de 2018, est par ailleurs prévu.

Pour la mise en œuvre du dispositif "devoirs faits", qui permettra aux collégiens de faire leurs devoirs dans le cadre de l'établissement, 20.000 volontaires du service civique seront mobilisés.

"L'attractivité et la stabilité de l'exercice des fonctions en REP+ seront renforcées par une revalorisation progressive des indemnités versées aux personnels concernés", souligne aussi le projet de budget, sans préciser toutefois de calendrier. Une prime annuelle de 3.000 euros aux instituteurs en REP+ était une promesse d'Emmanuel Macron.

Outre le budget de l'Education nationale, celui de l'Enseignement supérieur et de la recherche sera en hausse de 700 millions d'euros par rapport à 2018, selon le projet de loi de finances. Il passera de 26,7 milliards d'euros en 2017 à 27,4 milliards l'an prochain.

Près de 200 millions d'euros supplémentaires sont prévus pour augmenter l'accueil des étudiants dans les universités.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Worldline, leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels annonce aujourd'hui ses résultats pour le premier semestre...

Publié le 23/07/2018

Icade publie ses résultats semestriels et plan 2019 - 2022 Des résultats semestriels en hausse portés par les 3 métiers Relèvement de la guidance...

Publié le 23/07/2018

Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018...

Publié le 23/07/2018

L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société Bigben Interactive réunie le vendredi 20 juillet 2018 à 15h00...