5 419.56 PTS
+1.31 %
5 409.0
+1.25 %
SBF 120 PTS
4 318.77
+1.21 %
DAX PTS
13 261.31
+1.20 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Larcher/Réforme des institutions: "toucher à la Constitution d'une main tremblante"

| AFP | 146 | Aucun vote sur cette news
Le président LR du Sénat Gérard Larcher le 17 juillet 2017 à Paris
Le président LR du Sénat Gérard Larcher le 17 juillet 2017 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

Le président LR du Sénat Gérard Larcher estime vendredi qu'"il faut toucher à la Constitution d'une main tremblante", alors qu'Emmanuel Macron a promis une réforme des institutions, marquée notamment par une réduction du nombre de parlementaires.

"Il faut toucher à la Constitution d'une main tremblante", met en garde M. Larcher dans un entretien au Parisien. "Nous verrons le texte présenté par le gouvernement", ajoute-t-il, jugeant déjà que "la limitation du nombre des mandats dans le temps pose une immense difficulté pour les élus locaux".

Quant à la réforme du travail parlementaire et la proposition du président de l'Assemblée nationale François de Rugy (LREM) de limiter le nombre de navettes entre les deux chambres, M. Larcher souligne qu'"il ne peut décider seul".

"C'est du ressort de la Constitution", poursuit-il. "Si on limite à une seule navette, les députés risquent de confisquer la concertation au sein de la commission mixte paritaire. Le bicamérisme, ce n'est pas ça!".

Gérard Larcher "souhaite que les pouvoirs du Sénat sur le gouvernement soient renforcés. Notamment en faisant des contrôles à chaud des ministères, sur sites, sur pièces".

"Le Sénat n'est pas un anti-pouvoir, c'est un contre-pouvoir", affirme-t-il, estimant qu'"il est encore plus utile depuis la réforme du quinquennat". "Les élections législatives ne sont que la réplique systémique de l'élection présidentielle. En démocratie, il faut une voix différente, une voix autonome".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

L'analyste reste acheteur...

Publié le 18/12/2017

Dans des volumes soutenus, Biom'Up bondit de 9% à 11,9 euros en matinée à Paris...

Publié le 18/12/2017

Après la fiction live et le documentaire, l'animation ? Mediawan est entré en négociation exclusive avec les actionnaires de ON kids & family, en vue...

Publié le 18/12/2017

Atos a renoncé à Gemalto. Pour mieux se consacrer à sa filiale ?

CONTENUS SPONSORISÉS