En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 101.85 PTS
+0.85 %
5 072.50
+0.28 %
SBF 120 PTS
4 078.82
+0.75 %
DAX PTS
11 472.22
+1.30 %
Dowjones PTS
25 276.34
-0.44 %
6 839.48
+0.15 %
1.127
+0.46 %

Larcher et Ferrand se verront "toutes les cinq semaines"

| AFP | 177 | Aucun vote sur cette news
Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (G) et le président du Sénat Gérard Larcher (D), le 19 septembre 2018 à Paris
Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (G) et le président du Sénat Gérard Larcher (D), le 19 septembre 2018 à Paris ( LUDOVIC MARIN / POOL/AFP/Archives )

Les présidents du Sénat Gérard Larcher (LR) et de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM) ont convenu mercredi, lors d'un entretien "constructif", de se rencontrer régulièrement "toutes les cinq semaines", a indiqué à l'AFP l'entourage de M. Larcher.

MM. Larcher et Ferrand "sont d'accord sur beaucoup de choses", a-t-on précisé, soulignant la "bonne entente" entre les deux présidents.

Lors de leur entretien mercredi matin, ils ont notamment discuté des "missions institutionnelles" de leurs assemblées et des moyens d'éviter "l'embouteillage" des textes déposés par le gouvernement dans leur grande majorité à l'Assemblée nationale, le Sénat n'étant saisi que rarement en premier lieu. Cela a été le cas dernièrement pour le projet de réforme de la justice.

MM. Larcher et Ferrand ont échangé sur l'idée d'un "groupe de travail interparlementaire" sur le projet de loi bioéthique, que le gouvernement a prévu de présenter avant la fin de l'année, pour être débattu par le Parlement au premier semestre 2019.

Selon un responsable LREM, cet "OPNI", "Objet parlementaire non identifié", aurait pour mission de "débroussailler le terrain" sur un sujet aux enjeux sociétaux.

Les deux présidents ont également abordé la question de la révision constitutionnelle, dont l'examen devrait reprendre à l'Assemblée en janvier, et du nombre de parlementaires auquel pourrait aboutir la réforme des institutions voulue par Emmanuel Macron. "Ils sont en train de converger", a précisé l'entourage de M. Larcher.

Dernièrement, Gérard Larcher a avancé les chiffres de "280/285 sénateurs", et donc 440 députés, les deux étant liés par un ratio. Soit une réduction du nombre de parlementaires inférieure à 30%, alors que l'exécutif plaide pour un tel niveau.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/11/2018

Le résultat net part du Groupe s'élève à 52,4 ME (37,1 ME au 30 septembre 2017)...

Publié le 13/11/2018

Eurazeo PME signe un accord d'exclusivité en vue de la cession de sa participation majoritaire au capital de Vignal Lighting Group Eurazeo PME,...

Publié le 13/11/2018

Les batteries lithium-ion à dominante silicium développées par la société Enevate offrent des capacités de charge ultrarapide, une haute densité énergétique et une sécurité renforcée...

Publié le 13/11/2018

Cette décision fait suite à l'avis du Haut Comité de Gouvernement d'Entreprise...

Publié le 13/11/2018

Communiqué de presse 13 novembre 2018 - N° 27     SCOR prend acte de la décision de Thierry Derez de démissionner de ses fonctions d'administrateur de SCOR à la suite de…