En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 795.44 PTS
+0.19 %
4 793.00
+0.15 %
SBF 120 PTS
3 817.84
+0.22 %
DAX PTS
10 870.81
-0.19 %
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+0.00 %
1.141
+0.08 %

La droite a "beaucoup à apprendre" d'Emmanuel Macron, estime Stefanini

| AFP | 513 | Aucun vote sur cette news
L'ancien directeur de campagne de François Fillon le 6 mars 2017 à Paris
L'ancien directeur de campagne de François Fillon le 6 mars 2017 à Paris ( GABRIEL BOUYS / AFP/Archives )

Patrick Stefanini, ancien directeur de campagne de François Fillon, estime que la droite a "beaucoup à apprendre" d'Emmanuel Macron, qui a selon lui "restauré le prestige de la fonction présidentielle" et "élevé le niveau".

Interrogé mardi sur franceinfo sur le regard qu'il portait sur le chef de l'Etat, Patrick Stefanini a déclaré : "Nous avons beaucoup à apprendre de lui. D'abord parce qu'il a restauré, d'une certaine manière, l'autorité et le prestige de la fonction présidentielle, et ensuite parce qu'il élève le niveau".

Pour Patrick Stefanini, Emmanuel Macron élève le niveau sur la question de l'immigration en se tenant loin de la "position traditionnelle de la gauche", habituellement dans le "déni".

L'énarque trouve aussi qu'il y a "beaucoup à apprendre" de la "collaboration" entre Emmanuel Macron et Édouard Philippe, qui "au fond, nous ramène à l'origine de la Ve République".

"L'articulation entre ce que fait le président de la République -qui définit les grandes orientations, qui s'occupe beaucoup de l'international- et ce que fait le Premier ministre -qui met en œuvre les orientations du président et couvre un certain nombre de sujets que le président n'a pas le temps de couvrir-, je trouve que c'est bien".

Pour autant, "la droite peut essayer de se différencier d'Emmanuel Macron sur un certain nombre de sujets", a nuancé Patrick Stefanini, même si "ça ne va pas être très simple".

"Six mois après l'élection, on ne voit pas se dessiner une tendance franche à la réduction du déficit public", a-t-il constaté, la droite restant "sur sa faim" concernant cette question et celle de "la compétitivité".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/01/2019

Le Suisse Roger Federer face au Britannique Daniel Evans au 2e tour de l'Open d'Australie, le 16 janvier 2019 à Melbourne ( Jewel SAMAD / AFP )Il n'y aura pas de duel de prestige entre Roger…

Publié le 16/01/2019

Combo des logos de Renault SA, Nissan Motor et Mitsubishi Motors réalisé à Tokyo le 23 novembre 2018 ( Kazuhiro NOGI / AFP/Archives )Plusieurs représentants du gouvernement français sont à…

Publié le 16/01/2019

En 2018, dans un contexte de marchés volatils et baissiers avec le CAC 40 qui affiche une performance de -10,95 % et l’EuroStoxx une performance de -14,34 %, le fonds Sécurité Target Euro de…

Publié le 16/01/2019

La Première ministre britannique Theresa May, sur une photographie transmise par le Parlement, lors du vote sur l'accord avec l'Union européenne le 15 janvier 2019. ( Mark DUFFY / UK…

Publié le 16/01/2019

Wall Street a fini en hausse, rassurée par des mesures chinoises en faveur de la croissance et par un bond de Netflix, malgré des résultats d'entreprises américaines mitigés et un rejet de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

Paris Aéroport a accueilli un total de 105,3 millions de passagers en 2018, soit une hausse de 3,8 % par rapport à l`année précédente. Ce chiffre comprend 72,2 millions de passagers à…

Publié le 16/01/2019

Gemalto, spécialiste de la sécurité numérique, et la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), ont été choisies pour fabriquer des cartes de santé sécurisées et novatrices pour…

Publié le 16/01/2019

Vente-unique.com a enregistré sur l'exercice 2017-2018, clos fin septembre, un chiffre d’affaires de 87,2 millions d'euros, en hausse de 14%. " Compte tenu d’une très forte activité commerciale…

Publié le 16/01/2019

Nexity et Morning Coworking (Groupe BAP) ont annoncé leur rapprochement pour renforcer et développer leur place sur le marché du coworking. Le promoteur immobilier a pris une participation de 54%…

Publié le 16/01/2019

La Française de l’Energie a totalisé sur le 1er semestre 2018-2019 un chiffre d’affaires de 3,3 millions d'euros, en repli de 2%. " Comme prévu, l’installation à Avion de deux nouveaux…