En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 592.28 PTS
-0.46 %
5 594.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 417.50
-0.33 %
DAX PTS
12 492.63
+0.02 %
Dowjones PTS
27 349.19
+0.65 %
7 954.56
+0.00 %
1.114
-0.11 %

L'Ordre des médecins autorise Jérome Cahuzac à exercer la médecine générale

| AFP | 344 | 1 par 1 internautes
Jérôme Cahuzac, à Paris le 15 mai 2018
Jérôme Cahuzac, à Paris le 15 mai 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

L'Ordre des médecins a finalement autorisé Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale, après avoir suspendu l'autorisation d'installation en Corse de l'ex-ministre du Budget et ancien chirurgien, a indiqué jeudi un porte-parole de l'organisme à l'AFP.

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom), réuni en formation restreinte jeudi 13 juin, l'a jugé apte à exercer, a-t-il déclaré, confirmant une information du journal médical en ligne Egora.

La "formation restreinte", composée de membres de l'Ordre des médecins et d'un conseiller d'Etat (ou de son suppléant), est notamment chargée de se prononcer sur le maintien, le rétablissement ou le retrait de l'inscription d'un praticien à son tableau, obligatoire pour exercer la médecine en France.

Elle peut aussi suspendre temporairement un médecin en cas d'insuffisance professionnelle.

Jérôme Cahuzac a été condamné en mai 2018 à 4 ans d'emprisonnement, dont 2 ans avec sursis, pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. Un aménagement de peine, avec port d'un bracelet électronique, lui a permis d'éviter la prison.

Le Conseil régional corse de l'Ordre des médecins avait autorisé l'ancien homme politique à exercer dans l'île, où il réside. Sa propre formation restreinte avait en effet estimé, le 19 novembre 2018, que l'ancien ministre avait "toutes les compétences et qualités nécessaires" pour s'installer en tant que médecin généraliste.

Mais l'instance nationale avait formulé le 28 novembre un recours "à titre conservatoire" suspendant cette décision.

Jérôme Cahuzac, âgé de 67 ans, avait démarré sa carrière comme chirurgien cardiaque, avant de se lancer avec succès dans les années 1990 dans les implants capillaires et comme consultant de laboratoires pharmaceutiques.

En juillet 2018, il avait effectué un remplacement d'un mois dans un centre de santé en Guyane, et disait en mai de cette même année faire parfois des opérations de chirurgie capillaire au profit d'une association.

"Il est désormais libre d'accepter le poste de +clinicien hospitalier à temps partiel+ que lui propose l'hôpital de Bonifacio. S'il le souhaite encore", selon Egora.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 11/07/2019

Ambulance à l'entrée de l'hôpital Sébastopol de Reims en juin 2015 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives )Vincent Sanchez, le chef du service de soins palliatifs et de l'unité des…

Publié le 10/07/2019

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buyzn, le 24 juin 2019 à Paris ( Alain JOCARD / AFP )La fin du remboursement de l'homéopathie conforte Agnès Buzyn dans son image de ministre…

Publié le 02/07/2019

L'hôpital Sébastopol où est maintenu en vie Vincent Lambert, le 20 mai 2019 à Reims ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives )Vers un épilogue dans l'affaire Vincent Lambert ? Le médecin de ce…

Publié le 04/06/2019

Des manifestants soudanais font brûler des pneus et érigent des barricades, le 3 juin 2019 à Khartoum ( ASHRAF SHAZLY / AFP )"Plus de 35" personnes sont mortes et "des centaines" ont été…

Publié le 04/06/2019

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, le 22 mai 2019 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )Fin du "numerus clausus" pour les étudiants en médecine, hôpitaux de proximité, transformation…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/07/2019

Le chiffre d’affaires consolidé pour le 2ème trimestre 2019 de Memscap s’établit à 3,5 millions d’euros comparé à 3,6 millions d’euros pour le 2ème trimestre 2018, portant le chiffre…

Publié le 24/07/2019

Malgré la perte prévue pour cette année...

Publié le 24/07/2019

Le ministre de la Justice aux Etats-Unis a ouvert une enquête antitrust sur les grandes firmes technologiques. Il cherche à savoir "si et comment les plates-formes en ligne les plus importantes sont…

Publié le 24/07/2019

Covivio a annoncé la signature d'un accord avec NTT Data, leader mondial spécialisé dans le service d’ingénierie informatique et digitale, pour la location des nouveaux bâtiments B et C de The…

Publié le 24/07/2019

Icade a signé le 23 juillet 2019 un contrat de cession de parts portant sur l’acquisition de Pointe Métro 1, situé à Gennevilliers (Hauts-de Seine) pour une valeur d’actif de 123 millions…