Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.69 PTS
-1.22 %
5 595.00
-1.42 %
SBF 120 PTS
4 456.08
-1.11 %
DAX PTS
13 787.73
-1.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
-0.73 %
1.207
0. %

L'ex-sénateur Castelli (PRG) jugé pour trafic d'influence passif

| AFP | 686 | 4.88 par 8 internautes
Joseph Castelli, le 25 septembre 2014 à Bastia
Joseph Castelli, le 25 septembre 2014 à Bastia ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives )

L'ex-sénateur PRG de Haute-Corse, Joseph Castelli, est jugé à partir de lundi à Bastia pour trafic d'influence passif, la justice le soupçonnant d'avoir obtenu des travaux gratuits sur sa villa en échange de l'octroi de marchés publics évalués à 10 millions d'euros.

M. Castelli, 72 ans, qui nie les faits reprochés, sera jugé devant le tribunal correctionnel de Bastia pour trafic d'influence passif, recel de biens provenant d'un délit, blanchiment aggravé et faux en écriture pour des faits allant de 2009 à 2016.

A ses côtés, trois chefs d'entreprise sont poursuivis pour corruption active et abus des biens ou du crédit d'une société par un gérant à des fins personnelles.

En octobre 2018, M. Castelli avait déjà été condamné par le tribunal correctionnel de Bastia à deux mois de prison avec sursis et 30.000 euros d'amende pour avoir sous-estimé volontairement la valeur de sa résidence principale, au coeur de ce nouveau procès, en l'évaluant à 353.000 euros tandis que France Domaines l'estimait à plus d'un million d'euros.

Les entrepreneurs sont soupçonnés d'avoir contribué au financement de cette villa et d'avoir, en échange, bénéficié de marchés de travaux publics d'un montant de 10 millions d'euros, avait indiqué au moment de leurs mises en examen en janvier 2016 le procureur de Bastia de l'époque, Nicolas Bessone.

Ces marchés avaient été attribués jusqu'en 2010, selon M. Bessone, par la communauté de communes de Casinca, en Haute-Corse, et par la mairie de Penta-di-Casinca, collectivités alors dirigées par M. Castelli.

Ces mises en examen résultaient d'une enquête qui portait sur les conditions d'acquisition et le financement des travaux dans la demeure de M. Castelli, alors qu'il présidait le Conseil général de Haute-Corse de 2010 à 2014.

Le bureau du Sénat avait levé en octobre 2015 l'immunité parlementaire de M. Castelli, à la demande de celui-ci. Une telle mesure est très rare.

Commerçant à la retraite, il avait été élu à la Haute Assemblée en 2014 et ne s'est pas représenté en septembre 2020. Né en 1948 dans le village de Penta-di-Casinca (Haute-Corse), M. Castelli a d'abord été premier adjoint de cette commune, en 1977.

Il a ensuite été élu, en 1982, conseiller général du canton de Vescovato et maire de Penta-di-Casinca, mandat qu'il a rempli jusqu'en 2010.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
8 avis
Note moyenne : 4.88
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

Sogeclair, concepteur et producteur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour la mobilité, annonce avoir conclu l'opération d'entrée de...

Publié le 15/01/2021

L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier...

Publié le 15/01/2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux, a annoncé aujourd'hui une...

Publié le 15/01/2021

A la suite de l'ordonnance de référé du 9 octobre 2020 et de l'arrêt de la Cour d'appel du 19 novembre 2020, ayant ordonné la suspension des effets de...

Publié le 15/01/2021

Valneva a annoncé une modification des termes de son accord de financement avec les fonds américains spécialisés dans le secteur de la santé Deerfield Management Company et OrbiMed. Compte tenu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne