En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 778.69 PTS
-0.44 %
4 788.0
-0.09 %
SBF 120 PTS
3 801.83
-0.27 %
DAX PTS
10 818.66
+0.43 %
Dowjones PTS
23 869.77
+1.17 %
6 497.91
+0.77 %
1.137
+0.18 %

L'ex-ministre Jean Arthuis quitte l'Alliance centriste

| AFP | 387 | 4.50 par 2 internautes
Jean Arthuis, le 25 juin 2016 à Paris.
Jean Arthuis, le 25 juin 2016 à Paris. ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

L'eurodéputé et ancien ministre, Jean Arthuis, a annoncé lundi qu'il quittait l'Alliance centriste, petite formation partenaire de La République en marche, pour "s'investir" au sein du parti d'Emmanuel Macron en vue des Européennes.

"Avec tristesse, je quitte l'Alliance centriste dénaturée par Philippe Folliot et ses proches. J'entends m'investir au sein d'En Marche pour l'Europe, pour la France", a tweeté M. Arthuis.

Philippe Folliot, député du Tarn, est le président depuis 2016 de cette ancienne composante de l'UDI, qui regroupe une douzaine de parlementaires ayant rallié Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle et qui étaient restés "partenaires de la majorité".

Jean Arthuis, qui fut notamment ministre de l'Economie et des Finances de 1995 à 1997, dénonce la réélection de M. Folliot cet été lors d'une "parodie de congrès" de l'Alliance centriste. Il entend désormais, au sein de LREM, "promouvoir l'Europe et le redressement de la France".

"Je participerai à la campagne des européennes", a-t-il déclaré à l'AFP, en refusant de dire s'il serait lui-même candidat.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Le Crédit Agricole s’engage avec 12 grands groupes pour soutenir le quotidien des français, en plus des mesures de gel tarifaire en 2019 et de plafonnement des frais à 25 euros pour tous les…

Publié le 18/12/2018

Ce classement annuel FL100+ des éditeurs de solutions sert de guide...

Publié le 18/12/2018

T-Mobile US et Sprint Corporation ont annoncé l'approbation du Comité sur les investissements étrangers (CFIUS) pour leur fusion proposée. De plus, le département de la Justice, le département…

Publié le 18/12/2018

Gaussin s'envole de 20% désormais à 0,256 euro dans un volume épais...

Publié le 18/12/2018

600 euros pour 41.000 de ses salariés en France...