En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 088.73 PTS
-0.55 %
5 082.00
-0.67 %
SBF 120 PTS
4 071.66
-0.78 %
DAX PTS
11 548.86
-0.35 %
Dowjones PTS
25 379.45
+0.00 %
7 116.09
+0.00 %
1.146
+0.05 %

L'économie britannique va se détériorer quel que soit l'accord avec l'UE, selon un rapport

| AFP | 420 | Aucun vote sur cette news
Un manifestant pro-européen devant le Parlement britannique, à Londres, le 22 janvier 2018
Un manifestant pro-européen devant le Parlement britannique, à Londres, le 22 janvier 2018 ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP/Archives )

Le gouvernement britannique a minimisé mardi la portée d'un rapport interne, révélé par le site Buzzfeed News, selon lequel la situation économique du Royaume-Uni se détériorerait quel que soit l'accord conclu sur sa sortie de l'UE.

L'évaluation de l'impact économique de cette sortie de l'Union européenne, effectuée pour le ministère britannique du Brexit et dont Buzzfeed News a pu prendre connaissance, tend à montrer que la croissance du pays serait plus faible qu'actuellement dans plusieurs scénarios différents.

Cette fuite est intervenue alors que la Chambre des Lords, chambre haute du Parlement britannique, entame mardi l'examen du projet de loi de retrait de l'UE, déjà adopté le 17 janvier par la Chambre des Communes.

L'étude réalisée en janvier 2018 et intitulée "EU Exit Analysis" examine trois des scénarios de Brexit les plus plausibles.

Elle déclare que si la Grande-Bretagne restait dans le marché unique européen, sa croissance serait au cours des 15 prochaines années inférieure de 2% à ce qu'elle est actuellement.

Dans le cas d'un accord global de libre échange avec l'UE, la croissance britannique sur cette période serait inférieure de 5%, toujours selon l'étude.

Et si Londres et Bruxelles aboutissaient à une situation sans accord et s'en tenaient aux règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), la croissance britannique serait réduite de 8% sur la même période, affirme le rapport selon Buzzfeed News.

Réagissant à cette fuite, une source gouvernementale a déclaré que les responsables des divers ministères impliqués menaient "une vaste éventail d'analyses".

Elle a indiqué que le texte était "une version initiale" et non définitive d'un rapport qui contient "un nombre important de réserves". "Davantage de travail est nécessaire pour pouvoir utiliser cette analyse", a ajouté la source.

Un parlementaire travailliste, Chris Leslie, membre du groupe Open Britain, successeur du mouvement Remain qui était opposé au Brexit pendant la campagne référendaire de 2016, a appelé le gouvernement à rendre publique l'intégralité du rapport.

Le parlementaire conservateur Jacob Rees-Mogg, président du groupe pro-Brexit European Research Group, a pour sa part qualifié de "hautement spéculatives" les conclusions de l'étude.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Suite à sa dernière publication récente, le titre LVMH a fortement baissé, cumulant une baisse de prés de 16% en trois semaines. Au regard de fondamentaux solides et d'un support technique…

Publié le 19/10/2018

Bernin, le 19 octobre 2018       INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL       (Article L. 233-8 II du Code du…

Publié le 19/10/2018

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP, Committee for Medicinal Products for Human Use) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis positif concernant la demande…

Publié le 19/10/2018

Schlumberger a réalisé au troisième trimestre 2018 un bénéfice net en hausse de 10,8% à 644 millions de dollars, ou 46 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 46…

Publié le 19/10/2018

  Communiqué de presse   Source : Sanofi (EURONEXT : SAN) (NYSE : SNY)       Sanofi obtient un avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue   Paris,…