En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 933.34 PTS
+0.9 %
4 909.50
+0.45 %
SBF 120 PTS
3 897.18
+0.98 %
DAX PTS
12 660.25
+0.47 %
Dow Jones PTS
27 201.52
+1.39 %
11 125.44
+0.26 %
1.187
+0.07 %

L'Assemblée nationale vote à nouveau l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

| AFP | 508 | 3.11 par 9 internautes
Sous les applaudissements, l'Assemblée nationale a à nouveau voté mercredi soir l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, mesure phare du projet de loi bioéthique examiné en deuxième lecture
Sous les applaudissements, l'Assemblée nationale a à nouveau voté mercredi soir l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, mesure phare du projet de loi bioéthique examiné en deuxième lecture ( MARCEL MOCHET / AFP/Archives )

Sous les applaudissements, l'Assemblée nationale a à nouveau voté mercredi soir l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, mesure phare du projet de loi bioéthique examiné en deuxième lecture, malgré la vive opposition de la droite.

Passionnément débattu depuis mardi soir, cet article 1er du vaste projet de loi a été adopté par 66 voix contre 27, et 3 abstentions, plusieurs groupes politiques étant partagés.

La procréation médicalement assistée (PMA), qui permet d'avoir un enfant au moyen de différentes techniques médicales (insémination artificielle, fécondation in vitro...), est actuellement réservée aux couples hétérosexuels. Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, cette PMA élargie aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, soutenue par la majorité et la gauche, sera remboursée par la Sécurité sociale.

Comme souhaité par le gouvernement, les députés ont voté une version de cet article 1er quasi identique à celle issue de la première lecture en octobre dernier.

Malgré des divisions dans la majorité, ils ont ainsi rejeté à nouveau la PMA post-mortem, avec les gamètes d'un conjoint décédé, ou l'ouverture de la PMA aux hommes transgenres.

Même sort pour le don d'ovocytes dans un couple de femmes (technique dite de la ROPA), dans laquelle la droite voyait un "glissement vers une gestation pour autrui" (GPA, recours à une mère porteuse).

Des militants et militantes de la Manif pour Tous protestent contre la PMA pour toutes les femmes, le 27 juillet 2020 devant l'Assemblée nationale à Paris
Des militants et militantes de la Manif pour Tous protestent contre la PMA pour toutes les femmes, le 27 juillet 2020 devant l'Assemblée nationale à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP )

L'Assemblée a supprimé un autre ajout fait récemment en commission, concernant l'appariement (recherche d’un donneur aux caractéristiques proches, en particulier physiques). Cette pratique largement répandue est contraire à "l'esprit" du projet de loi, qui est de "lever le tabou" de la PMA, et non pas de semer la "confusion" par une ressemblance physique avec le ou les parents, ont justifié plusieurs députés LREM.

Très mobilisée dans l'hémicycle, la droite principalement a porté le fer contre cet article 1er, objet à lui seul de plus de 550 amendements, sur les quelque 2.300 que les députés doivent examiner d'ici la fin de la semaine.

Les LR ont dénoncé inlassablement la création "d'orphelins de pères" ou le risque d'une "marchandisation de la procréation", réaffirmant leur inquiétude que l'ouverture de la PMA ne mène "inéluctablement" à la GPA.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a opposé que "l'amour est la base du foyer familial", vantant un nouveau droit pour "des milliers de familles qui feront des milliers d'enfants".

Petite satisfaction pour le principal groupe d'opposition: l'Assemblée a voté un amendement LR précisant que les membres du couple sont bien "deux". Son auteur Xavier Breton s'était inquiété de voir un jour un "couple à trois", autrement dit un "trouple", vouloir un enfant.

Et grâce aux voix des LR, un amendement de la "marcheuse" anti-PMA pour toutes Blandine Brocard a été adopté, qui prévoit la remise aux candidats des "conclusions des dernières études" sur "les désordres médicaux engendrés" par la PMA.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
9 avis
Note moyenne : 3.11
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 05/08/2020

Le milieu de terrain du PSG Marco Verratti, le 30 juin 2020 au Stade de France ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )Le milieu du Paris SG Marco Verratti a été victime d'une "contusion importante" au…

Publié le 05/08/2020

Le bateau de croisière Danielle-Casanova, de Corsica Linea, arrive à Marseille, France, le 2 juin 2020 ( Christophe SIMON / AFP )Sera-t-il possible d'embarquer pour une croisière en août? Le…

Publié le 05/08/2020

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,90% mercredi, au-dessus des 4.900 points,…

Publié le 05/08/2020

Au 30 juin 2020, le chiffre d’affaires consolidé du groupe Pharmagest a atteint 77,93 millions d'euros, en progression de 1,37% par rapport à la même période l'an dernier. L’impact de…

Publié le 05/08/2020

SES a annoncé aujourd'hui qu'il allait faire appel à SpaceX pour la mise en orbite de 3 de ses satellites de bande C, via deux lancements distincts. Le spécialiste des solutions de connectivité a…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/08/2020

Le groupe MND, spécialiste de la mobilité, des loisirs et de la sécurité en montagne, a annoncé avoir conclu des accords de financements avec l'État français, par l'intermédiaire du Fonds de…

Publié le 05/08/2020

Au 30 juin 2020, le chiffre d’affaires consolidé du groupe Pharmagest a atteint 77,93 millions d'euros, en progression de 1,37% par rapport à la même période l'an dernier. L’impact de…

Publié le 05/08/2020

SES a annoncé aujourd'hui qu'il allait faire appel à SpaceX pour la mise en orbite de 3 de ses satellites de bande C, via deux lancements distincts. Le spécialiste des solutions de connectivité a…

Publié le 05/08/2020

ALTAREARésultat 1er semestre (Après clôture)CREDIT AGRICOLERésultat du deuxième trimestreEURO RESSOURCESRésultat 1er semestreHEXAOMChiffre d'affaires 1er semestre (Après clôture)source : AOF

Publié le 05/08/2020

Accor prévoit un de retour de l’activité au niveau prévalant avant la crise sanitaire seulement en 2023. " Le choc que subit notre industrie est sans précédent et d'une violence inouïe » a…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne