En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-0.26 %
4 883.0
-0.38 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-0.24 %
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 581.62
+0.22 %
6 762.31
-0.02 %
1.136
-0.07 %

L'Assemblée générale de l'ONU en cinq chiffres

| AFP | 451 | Aucun vote sur cette news
Le siège des Nations unies à New York, le 19 septembre 2017
Le siège des Nations unies à New York, le 19 septembre 2017 ( Brendan Smialowski / AFP/Archives )

Près de 130 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus cette semaine à New York pour l'Assemblée générale de l'ONU, un rendez-vous annuel où se discutent les grands problèmes de la planète, se négocient des accords en coulisses, et s'affichent souvent des points de vue divergents.

Voici quelques chiffres emblématiques du rendez-vous diplomatique le plus couru de l'année.

- 73 ans

La première édition de l'Assemblée générale remonte à 1945, année de la création des Nations unies. Outre les dirigeants des Etats membres, ce rendez-vous est devenu au fil des ans un point de ralliement et de lobbying important pour les ONG de toutes sortes, qui organisent en marge de l'AG une série de colloques, débats et évènements culturels, en présence de célébrités.

L'évènement attire chaque année des journalistes du monde entier -- plus de 3.000 ont demandé une accréditation en 2018, selon l'ONU.

- 193 pays membres, mais pas 193 dirigeants

Les 193 pays membres de l'organisation sont tous représentés à l'AG, mais pas tous au niveau des chefs d'Etat ou de gouvernement. Donald Trump et Emmanuel Macron seront bien là, mais d'autres dirigeants préfèrent déléguer leur ministre des Affaires étrangères, comme le président russe Vladimir Poutine ou la chancelière allemande Angela Merkel.

D'autres peuvent annuler leur venue au dernier moment s'ils craignent les critiques de la communauté internationale. On ignore notamment toujours si le président vénézuélien Nicolas Maduro, qui a indiqué avoir peur pour sa vie, allait venir.

Certains avaient un temps espéré une visite inédite cette année du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, après sa rencontre historique avec le président Donald Trump à Singapour. Mais il sera représenté comme l'an dernier par son ministre des Affaires étrangères.

- 15 minutes (en principe)

A partir de mardi, les représentants de chaque nation vont se succéder à la tribune de l'immense salle des séances plénières, enchaînant les discours dans toutes les langues de 09H00 à 21H00.

Les interventions sont en principe limitées à 15 minutes chacune, mais il y a souvent des débordements. Le plus long discours de l'histoire de l'Assemblée générale est celui que prononça Fidel Castro en 1960, qui dura 04H29. Ceux qui parlent en fin de journée se retrouvent souvent face à des rangs clairsemés.

- 230 blocs de béton

La police new-yorkaise, toujours en alerte face au risque d'attentats, transforme chaque année le quartier des Nations unies, en bordure de l'East River, en forteresse. Des centaines de policiers, en uniforme ou en civil, et de tireurs d'élite sont déployés sur les toits ou sur des bateaux sur l'East River. Cette année, la police new-yorkaise a complété le dispositif en plaçant 230 blocs de béton à des endroits "sensibles".

- 200 convois

Les New-Yorkais sont prévenus depuis plusieurs jours par campagne publicitaire mais les touristes pourraient le découvrir au dernier moment: l'Assemblée générale est synonyme de journées noires en termes d'embouteillages.

Une dizaine de pâtés de maison seront complètement fermés à la circulation, des dizaines d'autres à accès restreint, pour faciliter les allers et venues de quelque 200 convois de voitures officielles, selon la police de la ville.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Onxeo examine toutes les voies de recours et de négociation possibles...

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration d'ARTEA (Code ISIN : FR0012185536/ Mnémonique : ARTE), réuni le 20 novembre 2018, a décidé la mise en oeuvre du programme de rachat…

Publié le 13/12/2018

Ivry, 13 décembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...